UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/04/2010

HERVE NOVELLI , PREMIER MINISTRE REÇU PAR LE BOULOGNE BUSINESS CLUB

DSCF8615.JPG

C'est dans le cadre du BBC que les dirigeants d'entreprise étaient conviés par Pierre-Christophe Baguet accompagné de Jehan Coquebert de Neuville ,maire adjoint chargé du développement économique et Anne Charlotte Lorber, à une rencontre avec le secrétaire d'état chargé du commerce , des PME,PMI, pour évoquer la " gestion et la sortie de crise ".

DSCF8617.JPGHervé Novelli ayant été accueilli par Pierre Christophe Baguet s'est dit d'emblée surpris agréablement par une assistance aussi nombreuse.

Il se déclare heureux de réflèchir avec elle à ce qui nous attend et qui est déjà commencé : l'après crise.

Fier d'avoir pu et su mettre en place ,dès octobre 2009,(la France étant le seul pays d'Europe) un plan de finacement spécifique pour les PME.

En s'appuyant sur Oséo et les agences d'innovation industrielles il a mis en place des outils pour ces entreprises, fonds propres, maillage territorial pour être au contact de ces entreprises, médiation du crédit , autant d'éléments, d'instruments qui ont concourus à un passge au mieux du gué.

L'après crise doit s'appuyer sur l'innovation qui est necessaire à la croissance espérée, attendue.Cette innovation qui a besoin d'ingrédients les trouve par exemple dans l'autonomie des universités,pourquoi ? parceque tout simplement cela existe et fonctionne ailleurs .C'est ainsi et c'est là que nait ou naitra l'innovation, la recherche va s'y développer en France comme elle le fait ailleurs, il était DSCF8620.JPGtemps , merci à Valérie Pecresse qui a conduit cette réforme !

Le crédit "impot-recherche" pour détaxer au maximum l'innovation, va y contribuer en favorisant cette recherche et le développement qui s'en suivra.

Autre "ingrédient": les brevets, leur délivrance et leur protection, favorisés par la ratification du traité de Londres (exonération de l'obligation de traduction) et pouvoir ainsi appliquer cette législation stricte pour lutter contre le fléau de la contrefaçon....il coûte a lui seul 6 milliards par an aux entreprises françaises !

 

Mesures spécifique PME - ISF, délais de paiement à 60 jours dans la loi de modernisation de l'économie, politique favorisant la compétitivité, statut de l'auto entrepreneur, suppression du bouclier fiscal,durée du travail miné par les 35 heures...

DSCF8631.JPGL'après crise que le gouvernement prépare sera pour nous une épreuve de vérité, elle pose tout le problême de la compétitivité, sans doute faudra t'il ,par exemple,regrouper certains des 70 pôles de compétivité pour réussir....mieux et durablement

Livrés presque en live voici des bribes de cette matinée riche et qui démontre bien s'il était nécessaire que le BBC continue sur sa lancée ,pour la réussite de telles rencontres ,

A suivre bientôt.....

Merci et bravo à Florence Louette en charge du BBC , sans qui rien ne se ferait.....

 

 

DSCF8611.JPG

Les commentaires sont fermés.