UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/06/2010

RETRAITES, AUJOURD'HUI LE REGIME GENERAL C'EST :

Couple.jpg

Tout au long de sa vie active, chaque salarié cotise pour le régime général de retraite.Voici comment évaluer le montant de sa pension.

Lorsque le salarié est en activité, ses cotisations servent à financer les pensions des retraités. C'est le principe du régime par répartition. Dans le même temps, il acquiert des droits pour sa retraite future, qui sera financée par les salariés actifs à l'heure de son départ.

Comment acquiert-on des trimestres ?
C'est le montant du salaire qui détermine le nombre de trimestres que l'on peut acquérir. Pour valider un trimestre il faut avoir cotisé sur la base de 200 fois le Smic horaire, soit 1.772 euros en 2010. Le taux de cotisation est égal à 6,65% du salaire pour les salariés auxquels s'ajoutent 8,30% versés par les employeurs. Chaque année, un salarié peut valider au maximum quatre trimestres.

Les salariés valident également des trimestres au cours des périodes de chômage (un trimestre tous les 50 jours d'indemnisation) et durant leurs arrêts maladie ou congés maternité.

Qu'est-ce que le taux plein ?
Selon l'année de naissance, il faudra justifier de 160 (pour les personnes nées avant 1949) à 164 trimestres (pour les personnes nées à partir de 1952 pour obtenir le taux plein. A défaut, il faut 65 ans, âge auquel le taux plein est attribué automatiquement. Le taux plein est de 50 % du salaire moyen (moyenne des 25 meilleures années de salaires) rapporté au nombre de trimestre validé par le salarié.

(Salaire moyen X taux X durée d'assurance au régime général : durée d'assurance global à tous les régimes auxquels on a cotisé)

A quel âge peut-on partir à la retraite ?
L'âge légal de départ en retraite est fixé à 60 ans. Pour valider les 162 trimestres nécessaires pour bénéficier d'une retraite à taux plein, certains salariés vont cependant devoir poursuivre leur activité au-delà de l'âge légal. Les personnes âgées de 65 ans peuvent néanmoins bénéficier du taux plein quel que soit le nombre de trimestres validés.

En 2009, l'âge de mise à la retraite d'office, c'est-à-dire l'âge auquel un employeur peut se séparer de son salarié même si celui ci ne le souhaite pas, a été repoussé à 70 ans au lieu de 65ans.

Peut-on partir à la retraite à 60 ans sans avoir le nombre de trimestres suffisant ?

Outre les salariés qui atteignent l'âge de 65 ans, prendre sa retraite sans avoir suffisamment cotisé entraîne une décote. Le montant du coefficient de minoration dépend de l'année de naissance du salarié. Il va de 5 points par an pour les personnes nées avant 1944 à 2,75 points par an pour celles nées en 1952 et après. Ce coefficient ampute le montant de la pension : au lieu de toucher 50% de la moyenne de ses 25 meilleures rémunérations, un salarié né à partir de 1952 qui choisit de partir un an avant d'avoir le taux plein ne percevra que 47,25% de son salaire.

Accumule-t-on des droits à la retraite si l'on a déjà suffisamment cotisé ?
Un salarié âgé de plus de 60 ans ayant déjà validé suffisamment de trimestre pour obtenir une retraite à taux plein peut bénéficier d'une surcote s'il continue à travailler. Elle est de 5% par année de travail supplémentaire. En 2009, 12,5% de Français ont « surcoté ».

Le projet du gouvernement......à suivre

Les commentaires sont fermés.