UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/09/2010

EUROPE : FEUILLE DE ROUTE DES 6 PROCHAINS MOIS......

 

drapeaux-europe.jpg

 


Les institutions européennes font leur rentrée,je vous propose un état des lieux des grands dossiers des six mois à venir.

 

La stratégie Europe 2020, qui succède à l'agenda de Lisbonne, est resserrée sur cinq objectifs: emploi, recherche et développement, climat et énergie, éducation, et lutte contre la pauvreté et l'exclusion. Adoptée par les 27 le 17 juin 2010, cette stratégie doit faire l’objet d’une meilleure coopération au sein de l'UE, qui doit être précisée par les Etats membres.
 

La Commission lancera les discussions du prochain cadre financier 2014-2020 en présentant un premier document d'examen du budget en septembre 2010. Le texte ne comportera pas de chiffres et il faudra attendre le premier semestre 2011 (au plus tard le 1er juillet 2011) pour connaître les propositions de la Commission sur le cadre financier. Cette négociation sera l’occasion d’arbitrer les grandes politiques communautaires – politique agricole commune et politique de cohésion en tête - et aura un impact sur la stratégie Europe 2020, qui ne dispose pas de poste budgétaire propre.

Début août, le commissaire au Budget, Janusz Lewandowski, a évoqué la possibilité d'avoir recours à un impôt européen mais cette proposition paraît compliquée à mettre en œuvre.


L’organisation du Service européen d’action extérieur (SEAE) a été officiellement adoptée en juillet 2010 par les ministres des Affaires étrangères. A la suite du compromis de Madrid trouvé entre la Commission, le Conseil et le Parlement, en juin, les eurodéputés ont approuvé en plénière le 8 juillet l'organisation et le fonctionnement du service.

L’ambition affichée du SEAE est désormais de faire démarrer la structure en décembre 2010. D’ici là, les modalités budgétaires devront être précisées, le coût du service restant encore peu précis. Le Parlement votera ainsi sur les modifications apportées au règlement financier, au règlement du personnel et au budget, en septembre 2010 en commission et en octobre en séance plénière.
 

Outre les deux Conseils européens habituels d’octobre et décembre, un troisième se tiendra le 16 septembre à Bruxelles. La réunion devrait être consacrée en grande partie à la gouvernance économique. La Hongrie succédera à la présidence belge le 1er janvier 2011.


Alors que les discussions sur la mise en place du pacte européen de l’immigration, adopté en 2008, patinent, la présidence belge de l’UE a décidé de se focaliser sur quatre propositions. Elle souhaite aboutir le plus rapidement possible sur: la révision du système «Eurodac» pour la comparaison des empreintes digitales, une directive sur les résidents à long terme, un texte sur les «qualifications» et la révision du règlement dit «Dublin II», qui détermine le pays responsable de la demande d’asile d’une personne immigrée.

La ministre belge chargée de la politique de la migration et de l’asile, Joëlle Milquet, a vainement tenté de geler temporairement l’architecture du règlement de Dublin. Mais les deux tiers des Etats, dont la France, se sont prononcés contre la suspension de ce texte européen.



Après la levée des vetos néerlandais et slovène,  la Croatie devrait devenir le 28e pays à rejoindre l’Union européenne au premier semestre 2011. Un calendrier jugé raisonnable par le commissaire à l’Elargissement, Stefan Füle.

Les négociations officielles de l’adhésion de l’Islande à l’UE, ouvertes depuis le 27 juillet 2010, devraient être particulièrement sensibles dans le domaine de l'environnement et de la pêche. Les réserves de la population islandaise devront également être surmontées. Les négociations avec la Turquie se poursuivront, avec un fort soutien britannique.

L'Estonie,elle, deviendra le 17e membre de la zone euro dès le 1er janvier 2011.

Les commentaires sont fermés.