UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/10/2010

ECLAIRAGE A LEDs : ENTRE SEDUCTION ET MEFIANCE

IMAGE_2009_01_14_1231952033_380x214.jpg


fontoyindex.jpg Chargé par l'Agence internationale de l'énergie de contrôler la qualité de la filière LED, Marc Fontoynont, Directeur du Laboratoire Sciences de l'Habitat de l'Ecole nationale des travaux publics de l'Etat, plaide pour la mise en place d'un système de labellisation européen des produits à base de LEDs.
( ampoules de très petites tailles que l'on commence à voir sur les phares ou feux de certains véhicules ,plutôt haut de gamme mais aussi sur les guirlandes de noël et de plus en plus dans nos éclairages d'intérieur)

Comment voyez-vous l'évolution de la technologie LED, pour le moment minoritaire, dans le marché de l'éclairage ?
D'ici 5 ans, elle pourrait représenter plus de la moitié du marché mondial de l'éclairage. Aujourd'hui, 20% de la production électrique mondiale sont utilisés pour assurer l'éclairage. Or les Chinois et les Indiens sont encore largement sous-équipés.(et c'est pourtant en Chine que les leds se fabriquent) Les modélisations de la demande à venir prévoient des besoins nécessitant une rupture technologique dans le domaine de l'éclairage. La technologie fluo compacte n'est pas suffisante, seule la LED pourra permettre de ne pas faire exploser la production électrique mondiale.

Comment rassurer le public sur la technologie LED ?
Au Japon et en Corée, des conseils nationaux des LEDs ont été créés. Aux Etats-Unis, un système de labellisation, "Energy star", a été mis en place par 10 laboratoires. Ces derniers ont mené un "bench marking" agressif. Ils ont été chercher les produits dans les magasins, les ont testés et ont labélisé les meilleurs. Bilan : en 3 ans, ils ont réussi à imposer leur label comme une référence et par la même occasion à rassurer le public. Par exemple, aujourdhui, Wallmart, leader américain de la grande distribution, ne vend plus que des produits à base de LEDs labélisés Energystar.

Qu'en est-il en Europe ?
L'Europe pose problème. Aucune stratégie n'a réellement été adoptée en vue de rassurer le consommateur qui peut perdre confiance face à l'arrivée de nouvelles technologies d'éclairage. Seul un regroupement de fabricants européens a tenté de proposer une réponse avec l' "accord Zhaga", offrant l'assurance que les produits qu'ils vendent devront tous être interchangeables et identiques en flux et en couleur.
On pourrait aussi penser à une réponse réglementaire. En Europe, on aime bien les réglementations. Mais cela coûte cher et est difficile à appliquer. Comment vérifier le respect réglementaire de produits chinois arrivant aux frontières ?
Je crois plus en la stratégie américaine de labellisation. C'est pourquoi je travaille actuellement, en partenariat avec une entreprise hollandaise, à la mise en place d'un laboratoire accrédité au niveau mondial. Un laboratoire qui serait à même de labéliser des produits à base de LEDs fabriqués en Europe.
 
 (d'après LeMoniteur.fr)

ET, A BOULOGNE :

handball-1.jpg Handball : l'ACBB reçoit le club Valeriquais

     Samedi 16 octobre à 20h30, l'équipe de handball de Nationale 2 reçoit le club Valeriquais au gymnase Paul Souriau, 30 rue de Seine.
Entrée libre
 

 

 

logo_semi2010.jpg14e semi-marathon de Boulogne-Billancourt : clôture des inscriptions vendredi 30 octobre

    
Rendez-vous incontournable dans les Hauts-de-Seine, course la plus populaire d'Ile de France derrière le semi-marathon de Paris, le semi-marathon de Boulogne-Billancourt -  Christian-Granger est devenu une référence au niveau national. La course se déroulera le dimanche 14 novembre et accueille  4 700 coureurs.

Pour avoir toutes les infos sur la course : http://semibb.boulognebillancourt.com

Les commentaires sont fermés.