UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2010

OGM : LA MAJORITE DES PAYS DE L'UE S'OPPOSE A LA PROPOSITION DE LA COMMISSION

 

 

 

commission-europeenne-subventions-aides-culture-art.jpg

 

 



A l'occasion d'un conseil des ministres européens de l'Agriculture, lundi 27 septembre, Bruno Le Maire et leurs homologues ont majoritairement rejeté la proposition de la Commission européenne sur les organismes génétiquement modifiés.

La France et l'Italie, fermement opposées à ce texte, ont été rejointes par la plupart des grands Laruelleindex.jpgpays agricoles, dont l'Allemagne et l'Espagne. «Une grande majorité de pays a beaucoup de questions sur la pertinence de donner plus de compétences aux Etats», a expliqué la ministre belge de l'Agriculture, Sabine Laruelle (photo), dont le pays occupe la présidence tournante de l'UE.

Déposée sur la table au mois de juillet, la proposition du commissaire européen à la Santé, John Dalli, vise à donner davantage de souplesse aux Etats membres dans la gestion des autorisations des OGM. Ainsi, si ce texte était adopté, les 27 pourraient décider individuellement d’autoriser la culture d’organismes transgéniques. Aucune prérogative ne serait cependant enlevée à la Commission européenne, qui devrait toujours valider l’autorisation au niveau européen. Mais les Etats seront libres d’appliquer la décision, ou non. Pour cela, ils pourront invoquer des motifs éthiques ou socio-économiques.

Lors d'une visite du commissaire européen à Paris, le ministre de l'Agriculture avait clairement annoncé son intention de s'opposer à ce texte. « Nous pensons que la renationalisation n’est pas responsable », avait-il indiqué.



Le CALENDRIER

26 octobre, 15 et 16 novembre, 13 décembre: Prochaines réunions du comité de la chaîne alimentaire et de la santé animale - section OGM

8 novembre : La députée européenne Corinne Lepage doit rendre son rapport sur la proposition de la Commission

Avant la fin 2010 : Proposition de la Commission sur les résidus d’OGM
Loup Besmond de Senneville

 

ogm.jpg

 

Sur le Projet d'aménagement de l'Ile Seguin ,après le premier débat , mardi dernier avec Pierre-Christophe Baguet et Jean Nouvel (voir album), les Boulonnais continuent d'avoir la parole :

   
seguin6a00d83451bde169e200e54f7b595c8833-800wi.jpgDans le cadre de la révision simplifiée du Plan Local d'Urbanisme (PLU), les Boulonnais peuvent s’exprimer sur le projet d’aménagement de l’Ile Seguin, à travers différents rendez-vous.

Au programme : une exposition qui se déroule dans le hall de l’hôtel de ville et au Pavillon d’information de la SAEM Val de Seine jusqu’au 4 novembre « Je vous invite à découvrir les premières images de l’Île Seguin » explique le Député-maire Pierre-Christophe Baguet, « L’aménagement de l’Île Seguin doit être le projet de tous les Boulonnais.

Soyez nombreux à vous exprimer pour construire, ensemble, l’Île Seguin du futur ». Puis, une réunion ouverte au public le 13 octobre et un conseil municipal extraordinaire le 21 octobre en présence de Jean Nouvel, architecte coordonateur. Une première étape fondamentale avant l’enquête publique qui se déroulera début 2011.

 

Les commentaires sont fermés.