UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/04/2011

RÉFORME DES RETRAITES, UNE SURPRISE : LA PART DES SENIORS DANS LA POPULATION ACTIVE VA EN ÊTRE DOPÉE ....

 

Couple.jpg

 

Les réformes successives des retraites auront dans les décennies à venir un effet à la fois sur le nombre et sur l'âge moyen des Français au travail ou en quête d'un emploi... En 2060, selon l'Insee, les plus de 55 ans représenteront près de 18 % de la population active en 2060, contre 12,4 % aujourd'hui.

La population active française va vieillir à l'horizon de 2060, en raison « d'une remontée de l'activité des seniors induite par les réformes des retraites » annonce l'Insee dans une étude publiée ce vendredi. Ainsi, les plus de 55 ans représenteront près de 18 % de la population active en 2060, contre 12,4 % en 2010. La part des 25-54 ans dans cette population active diminuera quant à elle de cinq points entre les deux dates.

Selon les scénarios de l'institut (voir graphique), la population active va également croître en nombre de manière dynamique sous l'effet conjugué de la fécondité (1,95 enfant par femme en moyenne), de l'apport migratoire (100.000 personnes par an) et d'une baisse de la mortalité. Elle passera ainsi de 28,35 millions d'actifs aujourd'hui à 31,2 millions en 2060, avec une progression atteignant jusqu'à 110.000 personnes par an entre 2010 et 2025.

« l'effet horizon »

Concernant l'activité des seniors, l'Insee estime qu'elle ne cessera de progresser sous l'effet des réformes de 1993, 2003 et 2010. L'institut fait l'hypothèse que « les changements d'âges limites des régimes de retraite [...] vont modifier les comportements sur le marché du travail ». C'est ce que les auteurs de l'étude nomment « l'effet horizon » : le recul de l'âge de départ à la retraite incitera « les salariés et les employeurs à davantage de maintien dans l'emploi ». Ainsi, en 2060, 77 % des hommes âgés de 55 à 59 ans seront sur le marché du travail, contre 61 % en 2010 ; 80 % des femmes y seront, contre 69 % actuellement. La proportion d'hommes de 65 à 69 ans sur le marché du travail passera de 5,5 % en 2010 à 18 % en 2060.

Cette prévision ne dit cependant pas combien d'entre eux auront un emploi. Les notions de population active ou de taux d'activité intègrent en effet autant les personnes en emploi que ceux en recherche d'emploi. En 2010, si la population active comptait 28,35 millions de personnes, 2,65 millions (9,34 %) étaient au chômage. Le nombre de seniors au chômage augmentera-t-il au diapason du nombre de seniors sur le marché du travail ? En d'autres termes, beaucoup de seniors sortent du marché du travail aujourd'hui faute d'emploi ; comment feront-ils demain quand ils seront contraints d'y rester ?

L'étude de l'Insee montre également que si le nombre de seniors sur le marché du travail augmentera, le ratio entre nombre d'actifs et nombre d'inactifs ne progressera pas pour autant. Alors que la France compte 2,1 actifs pour 1 inactif, elle en comptera 1,5 en 2060. Un résultat peu encourageant pour l'avenir des comptes sociaux, qui s'explique par le vieillissement global de la population.

 

(source LaTribune.fr)

Les commentaires sont fermés.