UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/05/2011

APPLE , N° 1 DES SMARTPHONES

 

photo-iphone-4-3-550x375.jpg

 

Apple maintient des prix, et donc des marges, élevés pour ses iPhone, et en vend beaucoup. Sur les trois premiers mois de l'année, la marque à la pomme a dégagé un chiffre d'affaires de 12,3 milliards de dollars.

Apple a trouvé la martingale magique. Non seulement, il maintient des prix - et donc des marges - élevés pour ses iPhone, mais en plus, il en vend beaucoup : 18,6 millions de terminaux pour un chiffre d'affaires de 12,3 milliards de dollars au cours des trois premiers mois de l'année. Un chiffre considérable qui ferait presque oublier le positionnement haut de gamme de la marque. Et qui prend à contre-pied certains observateurs.

Ainsi, une analyste qui pariait en début d'année sur un retournement des ventes d'iPhone avec l'arrivée d'une concurrence plus nombreuse et très agressive en termes de prix sur le marché des smartphones, n'est plus aussi formelle.

Certes, l'iPhone 4 est vendu - sans abonnement - 1,5 à 2 fois plus cher que la plupart des terminaux concurrents. Mais le choix du consommateur n'est clairement pas dicté par le prix. Pour le moment, aucun appareil concurrent n'est parvenu à détrôner l'iPhone, qui reste la référence de son marché. Apple s'apprête à écrire la même histoire dans le monde des tablettes. Ses principaux concurrents (Samsung, BlackBerry, Motorola, Sony) ont tous dévoilé des produits à des prix relativement élevés. Et qui sont imparablement comparés à l'iPad par tous les observateurs, qu'ils soient financiers ou techniciens.

Un écosystème unique
Surtout, la marque à la pomme est parvenue à mettre en place un écosystème unique. Au-delà de l'App Store et de ses quelque 300 000 applications, le groupe de Steve Jobs parvient à «convertir» de plus en plus de consommateurs au système Apple. Le point d'entrée a été l'iPod, avant que le marché des lecteurs MP3 et MP4 ne laisse la vedette aux smartphones. Une fois entré dans l'univers d'Apple, avec son mode de fonctionnement musique sur iTunes, d'applications téléchargées…, il est très tentant pour l'utilisateur de prolonger cette expérience sur différents appareils. Un principe que les autres marques copient, prônant qui la valeur de son écosystème (Sony), qui celles de ses spécificités (BlackBerry).

La capacité d'Apple à sortir de son champ d'origine - l'informatique - pour conquérir de nouveaux marchés - la téléphonie - inquiète ses rivaux et suscite les espérances des fans de la marque. Le groupe préparerait une nouvelle révolution, avec un produit aussi innovant que l'iPad. Le groupe a déjà mis un premier pied dans la télé avec son Apple TV, un boîtier permettant de connecter sa télé à Internet, de louer des films ou de regarder sur grand écran les photos de son PC.

monogramme_figaro.jpg (source)

Les commentaires sont fermés.