UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/05/2011

MOBILES : FACTURATION DES COMMUNICATIONS EN DEPLACEMENT A L'ETRANGER EN BAISSE ?

 

Mobile_et_main.jpg

 

Les Européens qui utilisent leur téléphone portable lorsqu'ils voyagent à l'étranger devraient encore voir baisser leurs factures après 2012, selon un projet de texte de la Commission européenne dont l'AFP a eu copie. Bruxelles veut continuer à abaisser graduellement les prix maximum que peuvent facturer les opérateurs pour des communications vocales et l'envoi de SMS en itinérance à l'étranger ("roaming").

Elle veut aussi étendre ce système de plafonds aux prix de détail facturés pour l'usage d'internet via un réseau de téléphonie mobile. Pour de tels envois de données, jusqu'ici seul les tarifs de gros étaient régulés. Et à partir de l'été 2014, Bruxelles veut permettre aux consommateurs qui le souhaitent d'acheter séparément des forfaits spécifiques pour leurs communications à l'étranger, auprès de l'opérateur de leur choix et sans avoir à changer de numéro.

Appels à 0,24 euro au 1er juillet 2014 ( ça n'est pas demain !)

L'UE impose depuis 2007 des prix maximums pour les appels vocaux en itinérance. Ils ont depuis baissé régulièrement et été étendus à d'autres services de téléphonie, comme les SMS. En théorie, ce système de plafonds arrivait à échéance à l'été 2012. Mais la Commission avait déjà laissé entendre à plusieurs reprises qu'elle voulait le prolonger, car elle estime la concurrence toujours insuffisante et les prix toujours trop élevés.

Dans le détail, le plafond de prix pour les appels vocaux passés depuis un téléphone portable lors d'un déplacement à l'étranger, aujourd'hui de 0,39 euro la minute hors TVA, baisserait à 0,32 euro au 1er juillet 2012, 0,28 euro au 1er juillet 2013 et 0,24 euro au 1er juillet 2014, selon le projet de la Commission.

Pour les appels reçus à l'étranger, le prix maximum (0,15 euro aujourd'hui) passerait à 0,11 euro en juillet 2012 et 0,10 euro en juillet 2013. Pour les SMS, le tarif serait ramené de 0,11 euro aujourd'hui à 0,10 euro au 1er juillet 2012.

Pour ce qui concerne enfin l'usage d'internet en roaming, Bruxelles veut introduire au 1er juillet 2012 un prix maximum de 0,90 euro par mégaoctet. Il baissera ensuite à 0,70 euro en juillet 2013, et 0,50 euro en juillet 2014.

(source LeFigaro.fr)

Les commentaires sont fermés.