UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/05/2011

SONY RELANCE SON PLAY STATION NETWORK DANS LA DIFFICULTE

PlayStation-Network.jpg

 

Rendus inaccessibles depuis presque un mois suite à leur piratage, les services en ligne de Sony font leur retour sur consoles.

L'heure est au redémarrage progressif pour les services en ligne de Sony. Suspendues le 20 avril dernier par la firme nipponne après avoir été piratées, les plateformes de jeu en ligne et de téléchargement de films et de musique sont à nouveau accessibles aux joueurs. Un retour des services PSN , Qriocity et Sony Online Entertainment qui était attendu au plus tard le 31 mai, mais qui a finalement été annoncé samedi, par communiqué.

Depuis, le «processus de rétablissement progressif» a été enclenché. En commençant par les Etats-Unis, avant de s'étendre à l'Europe, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Seul le Japon devrait en être exclu : le gouvernement demandant au préalable des garanties et des explications sur les mises à jour entreprises.

Tous les services ne sont pas encore disponibles. «La phase de rétablissement va comprendre le retour à la normale de presque tous les jeux de Sony Online Entertainment (SOE), de presque tous ses forums et sites de jeux, et de nouvelles fonctionnalités qui demandent aux joueurs de réinitialiser leurs mots de passe», détaille Sony. En revanche, il faudra attendre pour voir le retour du PlayStation Store, et donc la possibilité d'acheter les jeux en ligne.


Déjà mise à rude épreuve, la patience des joueurs sera donc encore éprouvée. D'autant qu'après avoir attendu longuement les explications de Sony sur l'indisponibilité du PlayStation Network, puis le retour de celui-ci promis à l'origine pour le week-end du 8 mai, ils doivent aujourd'hui faire avec un PSN tournant au ralenti. En effet, face à l'afflux de joueurs sur le service, les coupures sont fréquentes. A peine le PSN relancé, les serveurs se sont retrouvés hors service durant deux heures. De plus, chaque joueur doit mettre à jour les logiciels et définir un nouveau mot de passe, confirmé par la suite via un email. Or, Sony peine à traiter toutes les demandes et les messages mettent de longues minutes à arriver.

Révélée le 26 avril, l'attaque des trois services de Sony avait poussé l'entreprise à les rendre inaccessibles aux joueurs. Et fait naître une crainte qui s'est ensuite vérifiée : les données de 77 millions d'utilisateurs dont les numéros de carte bancaire et leur date d'expiration ont été récupérées par les pirates. Une situation désastreuse qui a poussé Sony à mettre en place un programme «Welcome Back» pour les joueurs du PSN. Ceux-ci pourront choisir de télécharger deux jeux parmi une sélection de cinq titres et bénéficieront d'une rallonge d'abonnement de trente jours. Une réflexion autour des démarches pour indemniser les joueurs en cas d'usurpation d'identité est aussi en cours. En France, 4,7 millions d'utilisateurs du PSN et 1000 clients de SOE pourraient être concernés. Selon les dernières estimations, le piratage devrait coûter à Sony un milliard de dollars, soit environ 710 millionsd'euros.

(source LeFigaro.fr)

Les commentaires sont fermés.