UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/07/2011

LIVRET A DE 2 A 2,25% LE 1er AOUT CONFIRMÉ

 

 

A images.jpg

Cette hausse a été annoncée par la Banque de France dès lors que l'Insee a publié une hausse de l'inflation de 0,1% sur le mois de juin et de 2,1% sur un an.

 

La hausse de l'inflation en France déclenche une remontée du livret A. Ainsi, alors que les prix à la consommation en France ont progressé de 0,1% en juin, comme en mai, selon l'Institut national de la statistique, l'Insee, le taux d'intérêt du Livret A sera relevé de 2% à 2,25% au 1er août, annonce la Banque de France.

Il s'agit de la deuxième hausse de cette épargne sécurisée en un an alors que ce dernier était resté un an au plus bas niveau de son histoire, soit 1,25%. Au mois de février il était passé de 1,75% à 2,00%, après un relèvement en août dernier.

Et cette nouvelle hausse devrait soutenir la demande des Français pour ce placement sûr. Sur les cinq premiers mois de l'année, près de 10 milliards d'euros ont été déposé sur le Livret A (9,63 milliards exactement), portant le total placé sur ce produit à 205 milliards d'euros, selon des chiffres publiés fin juin par la Caisse des dépôts. Quelque 59,7 millions de Livrets A étaient détenus par des particuliers fin mars, selon des chiffres publiés fin juin par l'Observatoire de l'épargne réglementée.

Les prix alimentaire progressent, l'énergie baisse

La hausse des taux du Livret A a été déclenchée par la hausse de l'inflation. Conformément aux attentes des économistes, les prix ont progressé de 2,1% sur un an. Sur le mois de juin, les hausses et baisses se sont quasiment compensées, les prix de l'alimentation et des services augmentant, alors que ceux de l'énergie et des services de transports et de communications ont baissé, a précisé l'Insee ce mardi matin.

Dans le détail, les prix de l'alimentation sont de nouveau en hausse en juin 2011 (+0,3%), après une augmentation de 1,0% en mai. A l'inverse, les prix de l'énergie diminuent de nouveau (-0,5%, après -1,3% en mai), dans le sillage de la baisse des cours du pétrole brut. Les prix des produits manufacturés sont restés stables, comme en juin 2010. Et les prix de l'habillement-chaussures diminuent de 1% au mois de juin (-0,1% sur un an), alors qu'ils étaient en hausse de 0,3% en juin 2010. Les soldes d'été ont débuté, en 2011, une semaine plus tôt que l'an dernier, rappelle l'Insee. Les prix des services s'accroissent légèrement en juin (+0,2%).

(source LeFigaro.fr)

Les commentaires sont fermés.