UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/07/2011

AFRIQUE , ELLE A BESOIN DE NOUS, VITE ....

 

 

afriqueimages (1).jpegAlors que la France a appelé à la tenue d'une «réunion d'urgence» avant fin juillet pour coordonner l'aide internationale aux victimes, Londres a promis samedi une enveloppe de 59 millions d'euros d'aide.

 

L'inquiétude monte dans la communauté internationale face à la grave sécheresse qui frappe actuellement la corne de l'Afrique. Le sort des millions de personnes pourrait encore se détériorer, avec des pluies qui ne sont pas attendues avant plusieurs mois et des récoltes tardives, a indiqué samedi un haut responsable de l'ONU, prédisant «une véritable catastrophe dans les prochains mois».

Ces deux dernières années, les pluies, absentes ou peu abondantes, ont déjà contraint des milliers de Somaliens à quitter leur pays et ont ruiné la vie de millions de personnes au Kenya, en Ethiopie et à Djibouti. Selon l'Organisation des Nations unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO), qui a lancé le 8 juillet, avec le Programme alimentaire mondial (PAM) et l'ONG Oxfam, un appel à une aide internationale, 12 millions de personnes manquent de nourriture et sont dans «une situation critique» dans cette région du monde. Plus de deux millions d'enfants souffrent également de malnutrition et ont besoin d'une aide urgente pour survivre, a de son côté indiqué l'Unicef. Parmi eux, 500.000 seraient en danger de mort.

Alors qu'il faudrait, selon l'Unicef, près de 22,5 millions d'euros pour aider, pour les trois prochains moisuniimages.jpeg seulement, les millions de femmes et d'enfants en danger, Londres a promis samedi une aide d'urgence de 52 millions de livres (59 millions d'euros), destinée aux populations en Somalie, en Ethiopie et au Kenya . D'après le ministère britannique du Développement international, cette aide financière permettra de venir en aide à quelque 500.000 personnes en Somalie, et notamment de soigner 70.000 enfants souffrant de malnutrition.

Vendredi dernier, la France a également exprimé son inquiétude en réclamant la tenue avant fin juillet d'une «réunion d'urgence» des pays de la FAO. Objectif: coordonner l'aide internationale aux habitants de la corne de l'Afrique.

(source: LeFigaro.fr)

Les commentaires sont fermés.