UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/08/2011

TOUR EIFFEL : DU LAMPADAIRE TRAGIQUE AU PHARE FANTASTIQUE

 

 

Eiffelrtemagicc_expo.jpg

Dressé à l'origine pour deux décennies sur le Champ-de-Mars à Paris, le meccano géant fête en 2009 ses 120 ans. L'occasion de célébrer le génie de son constructeur, Gustave Eiffel, à l'occasion d'une exposition à la mairie de Paris.


 

Deux ans, deux mois, cinq jours. Voilà ce qu'a duré le chantier d'un des monuments les plus célèbres de Paris. Lorsque son projet de tour métallique de 300 mètres pour l'Exposition universelle de 1889 est retenu parmi 107 propositions, Gustave Eiffel promet en effet l'achèvement de son ouvrage pour le 31 mars 1889. Avec une ponctualité à faire pâlir d'envie tous les maîtres d'ouvrage, l'ingénieur plante donc, au jour dit, un drapeau tricolore au sommet de sa tour. On pourrait penser que Gustave Eiffel ne s'exposait pas à de grands risques. En cette fin de XIXe siècle, la technologie du fer est maîtrisée et Eiffel lui-même a fait ses preuves, par exemple avec le viaduc de Garabit (Cantal). D'ailleurs "au départ, Eiffel n'est pas follement intéressé par le projet de grand pylône que lui présentent ses ingénieurs Maurice Kœchlin et Emile Nouguier", raconte Caroline Mathieu, conservateur en chef au musée d'Orsay et commissaire de l'exposition consacrée au génial entrepreneur qui se tient du 7 mai au 29 août 2009 à l'Hôtel de Ville de Paris, salle Saint-Jean (*). L'entrepreneur se laisse convaincre, notamment après avoir vu les embellissements apportés par l'architecte Stephen Sauvestre.

Défis techniques

Jamais jusqu'alors on a construit si haut. Alors que la tour de 1000 mètres est de nos jours objet de tous les fantasmes, à cette époque "trois cents mètres, c'est le mythe à atteindre, explique Caroline Mathieu. Et quelle gloire pour la France, au moment où elle fête le centenaire de la Révolution française!" Voilà qui suppose de relever quelques défis. Ce qui n'est, au départ, qu'une gigantesque attraction de foire, suppose l'assemblage de 18000 pièces de fer, fixées par 2500000 rivets. Cette fantastique dentelle se décompose en deux éléments principaux: une base conçue comme un grand tabouret à quatre pieds, qui porte un grand pylône. La difficulté du chantier se situe dans la réunion des quatre piliers au premier étage. Ils doivent se rejoindre au millimètre près à une cinquantaine de mètres d'altitude. Autre prouesse pour l'époque, la tour dispose d'ascenseurs dès 1889. Enfin, pour que l'ensemble résiste au vent, Eiffel et son équipe ont imaginé des arrêtes courbes, organisées autour d'un grand vide. La dame, quoique de fer, sait donc être souple avec les éléments. Lors de la tempête de 1999, elle s'est inclinée d'environ 13 cm.

Critiques diverses

Son ennemi le plus virulent est ailleurs. Dès le lancement du chantier de la tour, en 1887, des artistes hurlent au "déshonneur de Paris". On affuble le futur monument de sobriquets imagés: "le lampadaire vraiment tragique", "le suppositoire criblé de trous" ou "le squelette de beffroi". "Mais les Parisiens, d'abord un peu étonnés de voir jaillir cette tour, se sont passionnés pour elle et ont apporté leur soutien à Eiffel", raconte Caroline Mathieu. Ce succès populaire ne s'est jamais démenti. Si l'ouvrage est d'abord prévu pour durer vingt ans, on lui trouve des usages militaires et scientifiques. Il devient un indispensable outil de transmission. Si bien que la tour Eiffel peut cette année fêter ses 120 ans en toute sérénité. Et si elle ne domine plus le monde depuis 1929 et l'avènement du Chrysler Building à New York, elle a continué à grandir un peu. De 312 mètres en 1889, elle est passée à 324 en l'an 2000. Grâce à ses antennes.

 

(Souce leMoniteur.fr)

(*) Exposition gratuite, tous les jours de 10 h à 19 h, sauf dimanche et jours fériés.

Commentaires

génial cet article j'ai lu quelque part que la tour Eiffel avait 3422 marche vous croyez cela crédible ???

Écrit par : Ecole de français à Nice | 02/08/2011

1665 marches du sol au sommet par le pilier est ; Cf http://fr.wikipedia.org/wiki/Tour_Eiffel

Écrit par : ASD | 02/08/2011

Les commentaires sont fermés.