UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/11/2011

PERMIS DE CONDUIRE A PUCE , C'EST POUR 2013....

 

carte-a-puce (1).jpg

A partir de janvier 2013, plus de papier cartonné rose mais un nouveau permis de conduire à puce.

 

Le permis de conduire nouvelle génération va faire son arrivée en janvier 2013. Jeudi, le ministère de l'Intérieur a présenté les mesures qui iront de pair avec l'apparition de ce nouveau document. Tour d'horizon de ce qui va concrètement changer.

• La forme. Le permis de conduire ne se présentera plus sous la forme d'un document papier mais d'une carte à puce biométrique, semblable à une carte bancaire. Outre les informations concernant l'identité du conducteur et ses coordonnées, il contiendra également les empreintes digitales du conducteur. La puce permettra à l'usager de régler ses éventuelles amendes par internet ou de se connecter sur le site du ministère de l'Intérieur pour, par exemple, consulter son solde de points. En cas de contrôle, la police n'aura plus qu'à introduire la carte dans des lecteurs placés dans ses véhicules pour s'assurer de la validité du document et disposer de l'historique du conducteur. Ainsi, les PV ne risqueront plus, a priori, de se perdre et de s'oublier y compris si vous êtes verbalisés dans les autres pays de l'Union Européenne.

• Pourquoi ces changements ? Ces modifications découlent d'une règlementation européenne de décembre 2006 visant à l'harmonisation du permis de conduire. Le permis à puce est créé afin de mieux lutter contre la fraude documentaire. L'apparition de ce permis européen doit également garantir la libre circulation des personnes. Enfin, la sécurité routière devrait bénéficier de ce nouveau document qui empêchera la circulation de faux permis comme celle des personnes qui ne disposent plus de points. Des mesures qui permettront de limiter la présence d'automobilistes dangereux sur les routes.

• Le renouvellement. Le permis devra désormais être renouvelé tous les quinze ans, sans examen, comme cela se fait pour les papiers d'identité. Les permis C (poids lourds) et D (transports en commun) devront être renouvelés tous les cinq ans. Pour ce faire, l'automobiliste devra s'acquitter au minimum des frais d'envoi du nouveau permis. Le ministère de l'Intérieur n'a pour le moment pas décidé si le document lui-même serait facturé.

• Que faire de son ancien permis ? Les titulaires d'un permis de conduire antérieur au 19 janvier 2013 devront l'échanger avant 2033. Une période de longue durée pour remplacer les quelque 40 millions de permis roses en circulation.

• Apparition de nouveaux permis deux-roues. Si le permis A1, pour les motos 125cm3 et moins, restera accessible dès 16 ans, un permis A2, pour les motos entre 125cm3 et 600cm3, va faire son apparition et sera accessible dès 18 ans. Après deux ans, le titulaire de ce permis pourra accéder au permis A, qui concerne toutes les motos, sous réserve d'une formation de sept heures. Le permis A sera directement accessible à partir de l'âge de 24 ans. Un permis AM, destiné aux 50cm3, fera également son apparition. Accessible dès 14 ans, il faudra réussir une épreuve de code de la route et suivre une formation de sept heures en école de conduite pour l'obtenir.

 

(Source Par lefigaro.fr )

Les commentaires sont fermés.