UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/12/2011

TWITTER : PLUS SIMPLE,PLUS FACILE ET PLUS RAPIDE POUR LES MOBILES

Bis twitter_logo.jpg


La nouvelle version de la plate-forme Internet est déjà disponible sur le mobile. Elle vise à faciliter la découverte de contenus pour séduire de nouveaux utilisateurs.

 

Des changements cosmétiques lourds en conséquences économiques. La semaine dernière, Twitter a dévoilé une refonte majeure de son service - sur le Web comme sur le mobile. Avec cette nouvelle version, son objectif est de simplifier l'expérience des internautes, afin de séduire de nouveaux utilisateurs. Les revenus futurs de la plate-forme, qui revendique 100 millions d'utilisateurs actifs, dépendent en effet de l'audience qu'elle parviendra à réunir.

Pour devenir plus abordable pour le grand public, Twitter a réorganisé son service autour de quatre rubriques. Elles offrent quatre portes d'entrée vers les pléthoriques contenus diffusés sur le site. Sur la page «Accueil», l'utilisateur retrouve ainsi les flux auxquels il est abonné. Sur l'onglet «Connecter» apparaissent les interactions avec les autres utilisateurs - s'ils se sont abonnés au compte de l'internaute, l'ont mentionné dans un message («tweet») ou ajouté en favori.

Sur la page «Découverte», ce sont des contenus connexes qui sont recommandés par Twitter. Une façon de proposer de nouveaux comptes à suivre aux utilisateurs. Enfin, en se rendant sur «Compte», l'internaute retrouve ses messages privés, listes personnelles et photos.

Ces changements ont déjà été introduits sur l'application mobile de Twitter et seront prochainement déployés sur le site Twitter.com. «La nouvelle version de Twitter repose sur deux choses. D'une part, elle offre une expérience plus simple, rapide et facile, unifiée sur le Web et le mobile. D'autre part, elle mise sur la découverte de contenus: nous allons chercher à mieux comprendre les utilisateurs et trouver des contenus intéressants à leur proposer», explique Ryan Sarver, directeur de la plate-forme de Twitter, au Figaro. Les internautes verront toujours les flux auxquels ils sont abonnés apparaître sur leur page principale, mais pourront aussi découvrir «du contenu périphérique» à travers l'onglet «Découvrir». Ce dernier est identifié par le symbole «#» («hashtag»), imposé par les internautes au fil des ans comme moyen de donner des labels thématiques à leurs messages.

Contrôle pour les marques

«Cela va nous aider à porter des contenus vers de nouvelles audiences», résume Ryan Sarver. Un vrai atout pour les annonceurs, qui peuvent actuellement acheter des «tweets sponsorisés» pour apparaître en tête de certaines recherches ou thématiques. Ces derniers n'ont pas été oubliés par Twitter. La nouvelle version du service leur offre des pages particulières, à personnaliser avec un bandeau affichant leur logo, leur slogan et des visuels. Avec un design qui s'approche désormais de la page Facebook, le nouveau profil Twitter pour les marques promet «plus de contrôle et de flexibilité» aux annonceurs. American Express, Coca-Cola, Disney, Heineken, McDonald's et Nike font partie des premiers annonceurs à utiliser ce nouveau produit.

Cette annonce intervient peu après le lancement d'un bouton «S'abonner» par Facebook, destiné à des sites tiers. Twitter nie être sur la défensive. «Facebook est surtout en concurrence avec Google +. Leurs boutons “S'abonner” et “J'aime” ajoutent de la complexité. Nous veillons au contraire à ne pas créer des situations de double emploi avec nos fonctionnalités», assure Ryan Sarver.

LIRE AUSSI:

» François Fillon en anonyme sur Twitter

» Twitter exploite le filon des «people» 

» #LeWeb: Twitter se relance en misant sur la simplicité et la découverte 

» Smartphone: le surdoué du multimédia 

(Source Lefigaro.fr - Marie-Catherine Beuth)

BOULOGNE-BILLANCOURT : Fermeture de la piscine le 8 janvier au soir : des travaux indispensables, une fermeture inévitable   

natation.jpgD'importants travaux doivent être effectués prochainement à la piscine de Boulogne-Billancourt afin de réparer les malfaçons* des travaux de rénovation et d'agrandissement réalisés de 2001 à 2003. À ce jour, plus de 350 points de fuite ont été identifiés !

 

Les commentaires sont fermés.