UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/12/2011

PRESIDENTIELLE, CANTELOUP PART EN CAMPAGNE ...IL VA VOTER IZNOGOUD

 

 

Iznogoud.png- L'humoriste prend la relève de Goscinny pour le scénario du vizir qui veut désormais devenir «prézident» à la place du calife.

 

Il fait partie du patrimoine français de la bande dessinée au même titre qu'Astérix ou Lucky Luke. Nul n'ignore sa fameuse réplique: Je veux être calife à la place du calife!

Iznogoud, le maléfique et irascible vizir créé par René Goscinny et Jean Tabary en 1962 va bientôt faire son grand retour grâce à Nicolas Canteloup dans un nouvel album dessiné par le fils de Jean Tabary, Nicolas.

Depuis l'adaptation calamiteuse d'Iznogoud au cinéma en 2004, le personnage s'était fait rare. Il avait même été quasiment oublié.

Pourtant, l'imitateur qui tous les matins sur Europe 1 fait rire les Français grâce à sa «Revue de presque» s'est lancé un défi: faire revivre le personnage dans une nouvelle BD intitulée Iznogoud prézident.

Prézident à la place du calife?!

Dans cette nouvelle histoire Nicolas Canteloup et Laurent Vassilian son complice en écriture ont imaginé que l'ignoble vizir avait (enfin) trouvé un infaillible moyen pour devenir calife à la place du calife Haroun El Poussah. Et pourquoi pas devenir prézident à la place du calife?!

Pourtant, dans cet univers des Mille et une nuits revu et corrigé par l'humour et le second degré, rien ne va de soi…

En cette année d'élection présidentielle, il est clair que cet album poil à gratter tombe à pic.

La sortie d'Iznogoud prézident est prévue le 21 février prochain, ce qui coïncide avec le 50e anniversaire de la création du personnage.

En attendant, on peut déjà imaginer ce que pourra bien être la campagne électorale d'Iznogoud…

» Iznogoud prézident, le 21 février chez Imav Editions.

 

 

(Source LeFigaro.fr - Olivier Delcroix)

RAPPEL

BOULOGNE-BILLANCOURT - ILE SEGUIN - COMMUNIQUE DE PRESSE

logo.jpg

Cité musicale sur l'Ile Seguin : un ambitieux équipement musical inédit en France

Vendredi 16 décembre 2011, le Conseil général des Hauts-de-Seine a voté le lancement d’un Partenariat Public Privé (PPP) pour la réalisation du grand équipement musical et culturel public à rayonnement international sur l’Ile Seguin à Boulogne-Billancourt.

 

 Ce grand équipement sera installé sur la pointe aval de l’île. Il sera notamment composé d’un auditorium de 900 places dédié à la musique classique et de grande qualité acoustique, d’une grande salle de 3 000 à 5 000 places consacrée à la musique amplifiée, de plateaux de répétition, de commerces à vocation culturelle. Il accueillera en outre la Maîtrise des Hauts-de-Seine, choeurs d’enfants de l’Opéra de Paris ainsi que des orchestres et formations en résidence. Ce programme permettra d’équiper le département d’un ensemble musical totalement inédit en France, tel qu’il en existe par exemple à Rome, Hambourg ou Londres.

Les travaux débuteront début 2014. La 1ère représentation pourrait avoir lieu dès l’été 2016.

Il s’inscrit dans le cadre du projet de La Vallée de la Culture, impulsé par Patrick Devedjian, Président du Conseil général des Hauts-de-Seine, soutenu par Pierre-Christophe Baguet, Député-maire de Boulogne-Billancourt, et salué par Nicolas Sarkozy, Président de la République, dans son discours sur le Grand Paris en avril 2009. Cet ambitieux équipement musical confirme la vocation culturelle de l’Ile Seguin, un mois après la signature par Natural Lecoultre d’une promesse de vente pour la réalisation d’un pôle d’art contemporain sur la pointe amont de l’Ile.

Patrick Devedjian et Pierre-Christophe Baguet se réjouissent de l’avancée du projet.

Les Boulonnais aussi !


 

Les commentaires sont fermés.