UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/01/2012

FACEBOOK : DES NOUVEAUX BOUTONS DE PARTAGES

facebook.jpg


Les utilisateurs du réseau social pourront réaliser de nouvelles actions sur le service, qui va devenir un puissant distributeur d'applications.

 

Facebook a dévoilé, à San Francisco, une nouvelle génération d'outils de partage. Les boutons «écouter», «lire», «regarder», «jouer», «cuisiner» vont s'ajouter au bouton «j'aime» («like») bien connu des 800 millions d'utilisateurs du site. Mieux, avec ce lancement annoncé en septembre dernier par le fondateur et patron du réseau social, Mark Zuckerberg, les développeurs d'applications pourront imaginer et créer leurs propres boutons («courir», «télécharger», «souhaiter», «regarder plus tard» etc.), adaptés aux contenus qu'ils proposent à leurs utilisateurs.

Pour le réseau social, cela va considérablement enrichir les données sociales de sa plateforme. La richesse des informations ainsi collectées tend «potentiellement vers l'infini». Toute action réalisée en ligne pourra ainsi être traduite par une action sur le site communautaire.

Grâce à ces nouveaux boutons, Facebook va aussi décupler sa force en matière de distribution d'applications. Chaque bouton d'action est une incitation à découvrir un contenu proposé par un autre internaute. Par ailleurs, à l'instar du bouton «j'aime», ils pourront être proposés par les éditeurs de contenus sur leurs propres sites. Sur Facebook, comme sur un site tiers, un internaute verra ainsi qui de ses contacts fait quoi, avec quel contenu.

Une soixantaine de partenaires ont déjà développé leurs propres boutons de partage. En France, AppsFire, Wipolo et Cinemur joueront les pilotes, suivis très prochainement par NRJ.

LIRE AUSSI:

» Lire l'intégralité de l'article

» Facebook lance enfin sa nouvelle page profil

» BLOG - ce que l'alliance avec facebook signifie pour les médias et les marques

 

 

(Source LeFigaro.fr / Par Marie-Catherine Beuth )

Les commentaires sont fermés.