UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2012

BOULOGNE-BILLANCOURT : LE MUSEE ALBERT-KAHN AVEC UNE FREQUENTATION EN POINTE

 

 

IMG_5088.JPG

BOULOGNE, Musée ALBERT-KAHN,  Ce havre de paix a fait son entrée dans le top 10 des sites culturels et de loisirs les plus fréquentés autour de Paris. Avec une progression de 35,7% par rapport à 2010. | (photo ASD)

Avec 151426 visiteurs recensés en 2011, soit une progression de 35,7% par rapport à 2010, le musée départemental Albert-Kahn, situé à Boulogne, est désormais le site touristique le plus visité des Hauts-de-Seine. Le musée dédié aux collections d’autochromes du banquier philanthrope fait par la même occasion son entrée dans le top10 des sites culturels et de loisirs les plus fréquentés autour de Paris, même si les chiffres sont incomparables avec ceux des deux champions en la matière : Disneyland (16 millions de visiteurs) et le château de Versailles (6 millions).

 

Une première place départementale que le très beau musée boulonnais, qui a notamment accueilli l’an passé une exposition sur le Japon, ravit au toit de la Grande Arche, fermé depuis avril 2010. Car les Hauts-de-Seine doivent désormais faire sans cette « locomotive » qui attirait près de 200000 visiteurs chaque année.

 

La fréquentation du musée des Années 1930 en fort recul

 

Au total, les 25 musées répertoriés par le comité départemental du tourisme (CDT 92) ont donc comptabilisé 674552 entrées, soit une progression de 1,9% par rapport à 2010. Et certains sites ont vu exploser leur fréquentation. C’est le cas du musée français de la Carte à jouer, situé à Issy-les-Moulineaux, dont le nombre de visiteurs a augmenté de 51,3%, passant de 15094 à 22834 entrées. Une fréquentation dopée par l’exposition en hommage à Raymond Peynet qui a dépassé la barre des 10000 visiteurs, un record pour le petit musée municipal. Parmi les autres sites ayant enregistré une forte progression, on constate un regain d’intérêt pour les musées éducatifs autour de la nature. Ainsi, le Naturoscope de Puteaux progresse de 31,4% et la Maison de la pêche et de la nature de Levallois enregistre 25% de visiteurs supplémentaires. Une fréquentation dopée par les scolaires.

 

Du côté des perdants, le musée des Années 1930 de Boulogne passe de 61420 à 24701 visiteurs, soit une chute de près 60% de sa fréquentation. Un chiffre qui s’explique par l’absence d’exposition phare en 2011, après l’énorme succès de « Brigitte Bardot, les années insouciance ». Et, la rétrospective en hommage à Romy Schneider, qui a débuté le 4 novembre dernier, n’attire pas les foules. En comparaison, plus de 25000 personnes s’étaient précipitées au musée le premier mois de l’expo BB, contre seulement 1900 en novembre dernier pour le lancement de Romy. Autre musée à perdre des visiteurs, le musée départemental d’Ile-de-France qui enregistre une baisse pour la deuxième année de suite : 56398 entrées en 2009, 48252 en 2010 et 32960 en 2011. Il faut dire que l’entrée au musée est payante depuis le 3 janvier 2011, après cinq années de gratuité.

 

Un spectacle conté. Les conquêtes de l’empereur Gengis Khan, les légendes nomades des steppes… Le spectacle « l’Heure du conte » proposé au musée Albert-Kahn vous  transporte en Mongolie. Cette représentation animée par Patrick Fischmann, conteur, chanteur et musicien, s’inscrit dans le cadre de l’exposition « la Mongolie entre deux ères. 1912-1913 », jusqu’au 16 septembre au musée départemental.

Musée Albert-Kahn, 10-14, rue du Port. Tarif : normal 3 €, réduit : 1,50 €. Renseignements et réservations au 01.55.19.28.00. 

 

(source Le Parisien.fr )

ET POUR LES AMATEURS de.. MARCHE

Paris - Boulogne-Billancourt - Mantes : une marche de nuit pour les sportifs

77e édition du Paris-Boulogne-Mantes le 29 janvier. Le départ de cette randonnée pédestre nocturne sera donné sur le parvis de l’hôtel de ville de Boulogne-
Billancourt le samedi 29 janvier à minuit. Les premiers participants passeront la ligne d’arrivée au petit matin, à Mantes-la-Jolie, après avoir parcouru 54 kilomètres.
À noter, trois parcours intermédiaires sont proposés (38, 20 et 12 kilomètres). Clôture des inscriptions le 19 janvier. Infos :http://www.parismantes.fr/
  
Attention : des perturbations de la circulation sont à prévoir aux abords de l'hôtel de ville le samedi 28 janvier de 22h à 2h du matin. Merci de nous excuser de la gène occasionnée. 

 

Les commentaires sont fermés.