UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/06/2012

LE CONTACT QUI ECHAUFFE........ :-)

 

 

couple2.gif

Une expérience montre qu'un simple contact tactile entre deux personnes de sexe opposés suffit à provoquer une hausse de la température de la peau.

 

Amanda Hahn et l'équipe de chercheurs du laboratoire d'étude de la perception à l'University of St Andrews en Écosse ont mené une expérience qui montre qu'il suffit qu'un homme touche une femme sur la main ou le visage pour que cela provoque chez elle une légère hausse de la température. Ce phénomène serait provoqué par les mêmes mécanismes qui entraînent un échauffement corporel en cas d'excitation sexuelle.

On sait également que le visage s'échauffe fortement en cas de stress, de colère ou de peur. La nouvelle expérience, publiée dans la revue Biology Letters montre qu'entre un homme et une femme, un simple contact physique pourtant anodin provoque une réaction émotionnelle forte.

 

Les chercheurs ont utilisé une caméra thermique à infrarouge pour mesurer de manière discrète la température du visage de 16 femmes, toutes hétérosexuelles. Des expérimentateurs, hommes et femmes, faisaient semblant de mesurer la température de leur peau à quatre endroits différents du corps avec un appareil en plastique, prétexte qui justifiait un contact physique entre les deux personnes.

Plus d'effet sur le visage que le bras

L'échauffement lors des contacts était en moyenne de 0,1°C. Mais l'effet était clairement plus fort lorsque l'expérimentateur était un homme, et qu'il touchait une partie «plus personnelle» du corps, comme le visage ou la poitrine plutôt qu'une partie moins «personnelle» comme la main ou le bras.

«La température de la peau des femmes augmente dès qu'il y a un simple contact avec un expérimentateur masculin, raconte Amanda Hahn, de l'université de St Andrews. Pour certaines femmes, la hausse de température de leur visage allait jusqu'à un degré Celsius entier.» Pour la plupart des volontaires, cet échauffement était tout à fait inconscient.

La hausse de température était particulièrement forte quand l'homme touchait une zone autour de la bouche (+0,46°C) et autour des yeux (+0,3°C). Les scientifiques de St Andrews, qui se spécialisent dans l'étude de la manière dont on perçoit les différents traits d'un visage, travaillent également pour voir si cet échauffement du visage se traduit aussi par un léger rougissement, qui serait peut être perceptible de manière consciente ou non par la personne du sexe opposé. Des études précédentes ont montré que le fait de rougir légèrement pouvait rendre plus séduisant, même si cela exprime plutôt un sentiment de gêne.

LIRE AUSSI:

» DOSSIER - Psychologie, nos émotions décryptées

» Les Français sont de moins en moins machos

» Le chagrin d'amour révèle la qualité du sentiment

» Les revers de l'amitié homme-femme

(source LeFigaro.fr// Cyrille Vanlerberghe )

Les commentaires sont fermés.