UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/08/2012

ÊTRE POLI POUR FAIRE BAISSER L'ADDITION ...AU CAFÉ :-)

 

Le-comptoir-aux-mille-Arômes_27433_image.jpeg

Un cafetier du sud de la France propose une réduction de 10% sur le café, pour les clients se fendant d'un «s'il vous plaît». Objectif: inciter les consommateurs à plus de politesse.

Avis aux impolis. Désormais, mettre plus de courtoisie dans ses paroles peut faire baisser son addition. C'est en tout cas ce dont se sont rendus compte les spectateurs du très renommé festival de Jazz de Marciac, qui se tient actuellement et jusqu'au 15 août en Midi-Pyrenées. Agacé de voir ses clients expédier les formules de politesse d'usage, le gérant des «cafés Charles» propose désormais une réduction à ceux ayant le bon goût d'ajouter le traditionnel «S'il vous plaît». Inscrite en toutes lettres à la craie sur une pancarte, la formule commerciale est claire: mentionner «Un café s'il vous plait» vous permet d'abaisser de 2 euros à 1,80 le prix de votre petit noir. Soit 10% de réduction.

«Combien pour un merci?»

Réservée à l'origine aux visiteurs de la manifestation, l'idée à fait mouche sur les réseaux sociaux. Sur Facebook, la proposition a été «aimée» par près de 50.000 personnes, qui l'ont ensuite partagée à 14.500 reprises en moins de 4 jours. Le cafetier en question Patrick Laubignat est d'ailleurs un homme de bonne manière: en témoigne le message sur son répondeur de portable! Malgré tout, l'initiative ne fait pas l'unanimité. Payer pour faire respecter une règle de vie en société? Contreproductif, selon les adeptes des bonnes manières, la politesse ne devant pas être marchandée.

 

Taxation des impolis ou recompense des plus courtois...à chacun son interprétation des choses.
Taxation des impolis ou recompense des plus courtois...à chacun son interprétation des choses.

 

A l'inverse, d'autres tentent d'obtenir plus. «Et combien si j'ajoute merci?», demande malicieusement une internaute qui estime encore cher payé un expresso à 1,80 euro. En effet selon l'Insee, le prix moyen d'un café en salle en France ne dépassait pas 1,44 euro en juin 2012. Pour amusante qu'elle est, cette astuce n'est pas sans rappeler l'imagination débordante de certains commerçants désireux d'améliorer leurs affaires, tout en favorisant la vie en société. Comme ce café branché londonien qui lançait il y a deux ans une «carte d'infidélité», incitant ses clients à aller consommer... ailleurs. Une fois la carte remplie dans les établissements voisins, le pub offrait un café gratuit à son client infidèle. De quoi faire d'une pierre deux coups: amuser les consommateurs, et augmenter l'affluence et l'ambiance globale du quartier.

LIRE AUSSI:

» Un café londonien invente la carte «d'infidélité»

» La politesse, un outil efficace de management

 

 

(source LeFigaro.fr Par Olivia Derreumaux)

Les commentaires sont fermés.