UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/07/2013

CONSOMMATION : LE PRIX DE CARBURANT REPARTENT A LA HAUSSE

 

 

pompe-essence.jpg

Les cours du pétrole sont soudain remontés, avec une traduction quasi immédiate à la pompe. À Londres, le baril de brent se rapproche des 110 dollars.

C'était trop beau pour durer éternellement. Après plusieurs semaines de stabilité, les prix des carburants viennent de repartir à la hausse, avec une majoration comprise entre un et 2 centimes. Selon les relevés de l'Union française des industries pétrolières (Ufip), le gazole cotait en moyenne 1,3459 euro en fin de semaine dernière, contre 1,3333 une semaine auparavant. De son côté, le super sans plomb 95 (SP 95) a atteint 1,5363 euro contre 1,5248 euro. Enfin, le sans-plomb 98 (SP 98) s'est élevé à 1,5932 en moyenne, contre 1,5860 euro.

En remontant plus loin ces dernières semaines, le gazole a touché un point bas début mai, à hauteur de 1,3163 euro. Pour sa part, le SP 95 est descendu jusqu'à 1,5249 euro. Cette légère accélération est une mauvaise nouvelle pour les automobilistes, surtout pendant cette période estivale où ils se pressent sur les routes.

Ces données enregistrées à la pompe ne sont que la répercussion des prix du pétrole. En quelques jours, le baril de brent à Londres a pris plus de 5 dollars, passant de 103 à plus de 108 dollars. Mardi matin, il a même passé la barre des 109 dollars. Pour expliquer ces variations à la hausse, les experts mettent en avant la reprise de l'activité outre-Atlantique, le recul des stocks aux États-Unis et la crise politique en Égypte, qui fragilise l'équilibre de la zone.

La rédaction vous conseille :

 

( source LeFigaro.fr // Frédéric De Monicault)

 

Les commentaires sont fermés.