UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/11/2013

SANTÉ : VERS LE DÉREMBOURSEMENT DES LUNETTES PAR LA SÉCURITE SOCIALE

 

lunettes-de-vue.jpg

Lunettes: prises en charge par les complémentaires santé?

La Cour des comptes a rendu en septembre son rapport annuel sur la Sécurité sociale au titre de l'année 2013. Pour limiter la dette très lourde de l'Assurance Maladie, plusieurs préconisations ont été émises parmi lesquelles figure le déremboursement des lunettes par la Sécurité sociale. Actuellement prises en charge à hauteur de 3,6% seulement, en moyenne, les lunettes sont largement remboursées par les complémentaires santé des patients.

La Cour des comptes suggère donc un désengagement de la Sécurité social au profit des mutuelles, sur l'optique.

À savoir: selon le rapport, la dette sociale en France devrait atteindre 159 milliards d'euros d'ici à la fin de l'année.

Prise en charge des mutuelles: refus du gouvernement

Pour faire suite à ce rapport et aux déclarations de Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes, les réactions ont été vives. La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a affirmé son refus de voir les frais d'optique déremboursés. Selon la ministre, il est inconcevable «que les lunettes deviennent un produit de luxe» et c'est au contraire sur les prix pratiqués, qu'il conviendrait d'engager une concertation.

De fait, abandonner la prise en charge des lunettes aux organismes de complémentaire santé reviendrait à léser les français n'ayant pas de mutuelle ou ayant souscrit un contrat assurant de faibles remboursements.

Mutuelle et frais d'optique

La Cour des comptes a mis l'accent sur un point crucial des dépenses de santé en France. En effet, les frais d'optique s'élèvent à 88 euros en moyenne par an et par personne. À ce jour, les mutuelles couvrent 68% des dépenses dans ce secteur. Or, tous les français ne bénéficient pas d'une complémentaire santé.

C'est pourquoi la proposition d'un déremboursement des lunettes, rejeté par la gauche comme par la droite ou encore par les associations de patients, devrait rester sans suite.

Choisir la bonne mutuelle

Comme le souligne le rapport de la Cour des comptes, «le marché [de l'optique] est opaque, peu transparent et peu concurrentiel». L'étude réalisée par l'UFC-Que Choisir au printemps avait effectivement établi le prix moyen d'une paire de lunettes à 470€.

C'est pourquoi il reste indispensable de souscrire une mutuelle performante sur ce type de dépenses, lorsque l'on est porteur de lunettes ou lentilles. Un courtier d'assurances peut vous aider à trouver le meilleur rapport qualité/prix. 

(source LeFigaro.fr / Noëlle Hermal) 

Les commentaires sont fermés.