UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/12/2013

SMARTPHONE : LE CHARGEUR UNIVERSEL... EN 2017 ?

 

standardisation-chargeurs-smatphones.jpg

Les autorités européennes affirment à nouveau vouloir imposer un modèle unique de chargeur de smartphone et de tablette. Si la plupart des chargeurs d'aujourd'hui sont compatibles entre eux, Apple fait bande à part.

Il était une fois un chargeur capable de fonctionner sur tous les téléphones et toutes les tablettes, quelque soit sa marque ou son système d'exploitation. Ce chargeur universel pourrait durer des années, et marcherait avec tous les nouveaux smartphones arrivant à la maison. Les cartons familiaux entassant des connectiques compatibles uniquement avec les vieux téléphones Apple ou Samsung ne seraient plus qu'un vilain souvenir. L'oubli de son chargeur en vacances ne serait plus un drame. Et l'on ne crierait plus en soirée: «Qui a un chargeur Nokia ici? J'ai plus de batterie!».

Ce doux rêve, partagé par bien des consommateurs, était celui de la Commission européenne en 2009. Furieuse face au désastre écologique qu'engendrent les millions de chargeurs mis à la poubelle sitôt un téléphone renouvelé, elle avait signé un accord avec 17 constructeurs et opérateurs mobiles afin de mettre en place un chargeur universel en 2010. Ce dernier serait basé sur la connectique micro-USB, présente sur de nombreux smartphones, et se mettrait automatiquement en veille une fois le téléphone chargé. Ce modèle se répandrait dans tous les foyers, et les constructeurs ne seraient plus obligés de vendre un chargeur avec leur téléphone ou leur tablette.

Apple garde sa propre connectique

Quatre ans plus tard, la volonté de Bruxelles est partiellement réalisée. La majorité des téléphones et tablettes mis en vente en Europe utilisent des chargeurs micro-USB compatibles entre eux: le chargeur du Samsung Galaxy S4 de monsieur peut recharger la tablette Nexus 7 de madame. Mais les appareils continuent cependant d'être vendus avec un chargeur dédié, ce qui ne résout en rien le problème écologique.

Autre bémol, un constructeur de taille ne se plie pas à la règle du jeu: Apple. Ce dernier ne jure que par son chargeur Lightning, qui ne marche qu'avec ses appareils les plus récents. Pour se plier à la législation européenne, l'Américain propose un adapteur «Lightning vers micro USB» permettant de recharger son iPad 4e génération ou son iPhone 5 avec un câble standard, contre 19 euros. Un tour de passe-passe qui n'est pas au goût de Bruxelles, qui entend bien imposer son chargeur universel à Apple.

Un nouveau texte voté au Parlement européen

Le Parlement européen a ainsi annoncé le 19 décembre être parvenu à un accord contraignant tous les fabriquants de smartphones et de tablettes à utiliser un seul et unique modèle de chargeur. Mais ce dernier n'arrivera pas demain dans les magasins. Le Parlement précise que ce texte devra être adopté par tous les Etats membres de l'Union européenne lors d'une séance plénière en mars 2014. Les pays-membres auront ensuite deux ans pour transposer ces règles dans leurs législations. Et les fabriquants auront une année supplémentaire pour se conformer aux nouvelles règles. En clair, le chargeur universel ne verra pas le jour avant 2017, et rien ne dit qu'Apple se pliera à la législation européenne.

À moins que l'arrivée prochaine de l'USB «Type-C», annoncé en début de mois, ne change la donne. Cette micro-connectique, qui équipera les nouveaux appareils à partir de l'an prochain, sera plus rapide et pourra être branchée dans les deux sens, comme le Lightning d'Apple. Le chargeur de la firme à la pomme pourrait bien devenir le modèle du futur chargeur unique.

 

 

(source LeFigaro.fr /Chloé Woitier)

Les commentaires sont fermés.