UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/06/2014

CONSOMMATION : GUERRE DES DOSETTES : NESPRESSO CONDAMNE POUR DENIGREMENT

 

dosettes_600x450.jpg

Ethical Coffee Company (ECC) avait porté plainte contre Nespresso en décembre 2012, l'accusant de dénigrer ses capsules par le biais de son club de fans mais aussi via Internet.

 

C'est un nouveau coup dur pour Nespresso. Deux mois après avoir été contraint par l'Autorité de la concurrence d'ouvrir davantage le marché français du café portionné, la filiale du géant suisse a été condamnée par le tribunal de commerce de Paris à verser 540.000 euros à l'un de ses concurrents, Ethical Coffee Company (ECC), qui l'accusait de concurrence déloyale.

Basé en Suisse, ECC avait porté plainte contre Nespresso en décembre 2012, l'accusant de dénigrer ses capsules par le biais de son club de fans mais aussi via Internet et certains distributeurs de machines. «Finalement, avec cette décision de justice, c'est le consommateur qui ressort gagnant et peut choisir librement les capsules de café qu'il souhaite utiliser dans sa machine», a déclaré le patron d'ECC, Jean-Paul Gaillard, un ex-PDG de Nespresso.

ECC a été le premier acteur du marché en 2010 à fabriquer des capsules de café compatibles avec les machines Nespresso. D'abord pour le compte de Casino, puis pour sa propre marque. Aujourd'hui, ce marché des dosettes compatibles, dominé par L'Or (DEMB), pèse environ 200 millions d'euros en grande distribution (contre plus de 1 milliard pour les ventes de capsules de Nespresso en France).

 

(source LeFigaro.fr / Keren Lentschner)

Les commentaires sont fermés.