UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/07/2014

SANTÉ : LES FRANÇAIS NE BOIVENT PAS ASSEZ

 

Enfant-buvant-un-verre-d-eau.jpg

En ce début d'été, une étude rappelle que nous sommes nombreux à ne pas nous hydrater suffisamment.

 

Près de 60% du corps humain est composé d'eau. Elle est le principal élément du cerveau, du sang ou encore des reins et aucun autre nutriment ne peut le remplacer. C'est pourquoi s'hydrater, tout au long de la journée, est indispensable au bon fonctionnement de l'organisme. Mais les Français sont peu nombreux à suivre les recommandations, selon une enquête du Centre de recherche pour l'étude et l'observatoire des conditions de vie (Credoc), en partenariat avec l'Institut européen de l'hydratation (EHI).

Pour réaliser cette enquête, plus de 1250 enfants et adolescents de trois à dix-neuf ans et 1301 adultes ont été interrogés sur leur consommation de boissons (eau, soda, thé ou café, jus de fruits, alcool…) entre octobre 2012 et juillet 2013. L'étude révèle que huit adultes sur dix ne boivent pas suffisamment dans la journée. Plus inquiétant, 30% des adultes et plus de 50% des adolescents boivent moins d'un litre par jour alors qu'il est recommandé de consommer deux litres pour les femmes, et deux litres et demi pour les hommes*, et ce dès l'âge de 14 ans, afin de compenser l'élimination naturelle de l'eau dans les urines ou la transpiration.

Un enfant sur dix boit suffisamment

Les enfants, qui doivent consommer entre un litre et demi et deux litres par jour, boivent particulièrement peu. En effet, neuf jeunes sur dix avalent moins d'un litre et demi par jour. En cause: la dépendance des jeunes enfants pour s'hydrater, mais également l'accès limité à l'eau dans le cadre scolaire. «Quand nous interrogeons les enfants, ils nous expliquent parfois que les toilettes sont sales, qu'il n'y a pas de fontaine à eau ou qu'il est compliqué d'apporter une bouteille», décrit Le Dr Jean-Michel Lecerf, médecin nutritionniste à l'Institut Pasteur de Lille.

Bien que les Français connaissent certains symptômes de la déshydration comme la fatigue et les vertiges (ou la sensation de faiblesse), ils ne savent pas toujours que la soif est un signal physiologique qui est déjà «le signe tardif d'un début de déshydratation», rappelle le Dr Jean-Michel Lecerf. Maux de tête, constipation, inconfort urinaire, douleurs musculaires sont également les premiers symptômes d'une mauvaise hydratation. En outre, une déshydratation plus grave ou chronique peut entraîner la formation de calculs rénaux, une augmentation de la température corporelle ou l'accélération du rythme cardiaque. Chez les personnes sensibles comme les nourrissons, les seniors ou les femmes enceintes, les risques sont vitaux.

Varier les plaisirs

A tout âge confondu, l'eau reste la principale boisson consommée par les Français, selon l'enquête. Les enfants et les adolescents sont aussi très friands des boissons lactées tandis que leurs aînés préfèrent les boissons chaudes comme le thé ou le café. Quant au soda, les Français en sont les plus petits consommateurs d'Europe. Enfin, adultes et seniors ont réduit leur consommation d'alcool, une boisson à éviter, en cas de forte chaleur, car elle déshydrate par son effet diurétique.

Aussi, pour éviter les situations à risques, notamment en période estivale, le Dr Jean-Michel Cerf souligne l'importance de diversifier les boissons et même l'alimentation, source importante d'eau. «Vous pouvez boire des jus de fruits, consommer des soupes froides au repas, ou manger des fruits comme la pastèque», détaille-t-il. Le tout accompagné d'un verre d'eau «au début et à la fin du repas», insiste le médecin nutritionniste.

*Ces recommandations, faites par l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), prennent en compte la consommation d'aliments contenant de l'eau et les boissons.

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE:

«Pourquoi faut-il boire suffisamment d'eau?» 

Les fausses bonnes idées en période de chaleur 

La chaleur met notre corps à rude épreuve 

 

  • (source LeFigaro.fr / Par Anne-Laure Lebrun)

Les commentaires sont fermés.