UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/07/2014

LES FRANÇAIS ET L'ARGENT : " IL FAUT ASSUMER CE QUE L'ON GAGNE"

 

Sprh_FichePaie.jpg

 

 Comment l'argent est-il perçu chez les Français aujourd'hui ? Les internautes du Figaro répondent.

En France, l'argent n'a pas bonne presse. C'est ce que confirme une enquête Sociovision révélée par RTL ce lundi. Alors que 67% des sondés pensent qu'il est mal vu d'afficher sa richesse en France, 72% seraient pourtant prêts à travailler davantage pour mieux gagner leur vie. Si certains commentateurs du Figaro sont prêts à avouer ce qu'ils gagnent, d'autres préfèrent rester discrets sur leurs finances personnelles.

Premier constat: certains commentateurs ne comprennent même pas la raison de ce tabou: «Il n'y a pas à être complexé quand il s'agit d'argent, nous en avons besoin pour vivre», affirme Mylène F. «Je fais le budget du mois avec mes filles et elles savent combien notre train de vie nous coûte. Je leur apprends à avoir des rapports simples avec l'argent», renchérit Eliane M. Anne-Marie P. refuse de se focaliser sur ses euros: «Je ne suis pas complexée sur le sujet: il y a bien d'autres richesses…»

«Où est la honte de bien gagner sa vie?»

Parmi les personnes interrogées, 54% ne se sentent pas gênées lorsque les gens affichent sans complexe leur réussite matérielle. Ana D. en fait partie: «Il faut assumer ce que l'on gagne! Ce n'est pas une bonne chose de cacher sa richesse par peur du regard des autres. On ne vit qu'une fois, il faut en profiter un maximum.» Sicarius C. se questionne sur cette attitude: «L'argent est tabou en France! À croire qu'être riche et de réussir est un mal nécessaire dont il faut se cacher. Où est la honte là-dedans?»

Certains pourtant préfèrent cacher leur jeu: «Oui, je suis complexée. Je ne peux pas offrir la vie que je souhaite à mon fils et à mon mari. J'aimerais quelque fois ne pas avoir à compter et leur faire plaisir», témoigne Ticia C. Franck T. va dans le même sens: «C'est facile de ne pas être gêné quand il y en a à profusion!» Géraldine Z., elle, est résignée: «Ne dit-on pas que l'argent est “le nerf de la guerre”? Personnellement, il me fait vomir.»

Marje A. est formelle: «Je déteste celles et ceux qui l'affichent à tout va et snobent tout le monde.» Cathy F. va dans le même sens: «Je ne vois pas pourquoi je devrais dire publiquement ce que je gagne. Pourquoi devrais-je en parler? Cela ne créerait que des jaloux et des amis qui me veulent du bien.»

«Les impôts? C'est du racket fiscal!»

Autre point intéressant de l'enquête: 55% des Français comprennent que certains des citoyens s'exilent pour payer moins d'impôts: «Si je gagnais beaucoup d'argent, je serais le premier à partir. Quand on voit comment l'argent public est utilisé…», témoigne Jérôme R.. Sentiment partagé par Elise L.: «Les impôts? C'est du racket fiscal! Oui, je comprends que des gens partent ailleurs, surtout quand on voit à quoi ils servent.»

Jacqueline H. ne l'entend pas de la même façon: «Si j'avais beaucoup d ‘argent, je resterais en France. Même si on est étouffé par les taxes, c'est là où je suis née.» Idem pour Rody B.: «Je ne partirai jamais. Si j'en paie un jour, c'est que je gagne bien ma vie. Si demain je tombe malade, je serai content que les hôpitaux soient là - grâce à mes impôts.»

La rédaction vous conseille :

(source leFigaro.fr /Jordan Meynard )

Les commentaires sont fermés.