UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/08/2014

AUTOMOBILES : LA RENCONTRE DE L'ART & DE L'ELEGANCE

 

concours-chantilly-arts-et-elegance-2013_site.jpg

 

Peter Auto, organisateur de manifestations automobiles, renoue avec la tradition des grands concours d'élégance dans le parc du domaine de Chantilly, le dimanche 7 septembre prochain.

 

 

 La tradition était tombée en désuétude. C'est à nouveau un concours d'élégance qui donnera le coup d'envoi de la rentrée automobile. Dimanche 7 septembre, sur les pelouses du domaine de Chantilly, lieu du tournage d'une grande partie du James Bond «Dangereusement vôtre», Patrick Peter, déjà organisateur notamment du Tour Auto et du Mans Classic, s'est mis en tête de ressusciter l'esprit du concours Automobiles Classiques Louis Vuitton qui se tenait à Bagatelle tout en s'imprégnant de ceux de la Villa d'Este et de Pebble Beach.

Rendez-vous le plus couru au monde, ce dernier se déroule chaque année, en bordure du Pacifique, le week-end du 15 août. Pour ce «dimanche à la campagne», l'organisateur s'est inspiré des formules existantes, associant les plus prestigieuses voitures de collection classées par catégorie et les derniers concept-cars des constructeurs.

Une dizaine de ces modèles qui font rêver les foules lors des expositions automobiles sont attendus à Chantilly. La firme Maserati, partenaire de la manifestation, a déjà fait savoir qu'elle exposera l'Alfieri, une étude de coupé dévoilée au salon de Genève, en mars dernier, et préfigurant un véhicule commercialisé en 2016. Le groupe PSA profitera aussi de l'événement pour présenter au public français la Peugeot Exalt révélée au salon de Pékin. Elle sera accompagnée, en première mondiale, du concept DS. Ce véhicule sera la vedette du stand de la marque haut de gamme de Citroën au Mondial de l'Automobile. McLaren devrait également être présent avec une nouvelle voiture.

Les joyaux de la carrosserie

Concept_Car_Mercedes_C111_2.jpg

 La Mercedes C111.

Mais, c'est dans le domaine des voitures anciennes participant au concours d'état et concourant au titre de Best of Show que la manifestation est attendue.

La préliste des automobiles réparties dans les 10 catégories, réunissant chacune entre 7 à 10 modèles, devrait réjouir le public.

Dans la catégorie «les grandes carrosseries françaises (1920-1930)» sont attendues une Delage D8S Cabriolet exécutée par Pourtout, une Delahaye 135 M Cabriolet réalisée par Figoni & Falaschi mais aussi une Hispano-Suiza H6B torpédo sport habillée par Dubos. La classe des «concepts cars des années 1960-1970» permettra de redécouvrir la Mercedes C111-2, la Ferrari 250 GT Passo Corto #1739 GT carrossée par le designer Giorgetto Giugiaro œuvrant pour le compte de Bertone et l'originale Alfa Romeo 6C habillée par Pininfarina en 1962. Ce modèle unique était exposé à la Villa d'Este en 2010. La catégorie «endurance et sport à moteur central avant 1976» sera représentée notamment par des Ferrari 250 LM et 512 S mais également une Ford GT40.

Une catégorie «voitures de course Maserati» permettra aussi de se souvenir que la firme au Trident a occupé les premiers rôles durant les années 1950, tant en sport qu'en monoplace. Maserati sera encore à l'honneur avec une dizaine de modèles de route et de sport représentatifs de son histoire dont une A6G 2000 Zagato, une A6GCS Pinin Farina. L'Italie continuera d'être à l'honneur avec les châssis britanniques habillés par des carrossiers italiens. Si l'on sait que Zagato a signé avec beaucoup d'élégance une série de châssis Aston Martin DB4 GT dont un exemplaire sera présent à Chantilly, le public sait peut être moins qu'une Jaguar Type D a été carrossée par Michelotti en 1962.

 

Michelotti Type D 1.jpg

La Jaguar Type D Michelotti.

Portant le numéro de châssis XKD513, cette voiture de course camouflée sous une robe de coupé de standing a pendant longtemps séjourné dans la collection de Roland Urban. Passionné de Jaguar, ce français a possédé de nombreux modèles de Coventry à carrosseries spéciales. A côté de carrosseries rutilantes, les voitures dans leur jus ou conservées dans leur état d'origine n'ont pas été oubliées. Cette catégorie sera notamment représentée par une Bentley Continental Type R de 1954, la Ferrari 330 GTC Speciale de la princesse Lilian de Rethy, épouse du roi Leopold III de Belgique, et une Lancia Flaminia 2500 Sport carrossée par Zagato en 1959. Bugatti, la marque française de Molsheim, bénéficiera d'une catégorie à part entière et permettra de voir défiler, hors concours, la Bugatti Royale coupé Napoléon provenant de la collection du musée Schlumpf à Mulhouse.

Les clubs de marque seront également de la fête. Plus de deux cents véhicules sont attendus. Certains d'entre eux participeront au grand prix des clubs.

Informations pratiques: prix d'entrée (35 €), gratuit pour les enfants de moins de 12 ans, parking extérieur (10 €).

    •  

Les commentaires sont fermés.