UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/08/2014

TOURISTES FRANÇAIS : SONT ILS RALEURS ET RADINS ?

  

Touristes-français-photo-lacroix (1).jpg

Alors que les vacances estivales battent leur plein, les Français sont-ils réellement les pires touristes d'Europe ? Analyse des clichés.

Encore une fois les Français ne sont pas épargnés sur leurs comportements en tant que touristes. Le site de réservation vacances en ligne Travelzoo a réalisé une étude «pour le clin d'oeil» sur la vision de ses abonnés européens sur les touristes étrangers. Les 2398 personnes ayant répondu à l'enquête ont -entre autres- décrit le touriste français. Et les adjectifs qui reviennent le plus souvent s'accordent avec les clichés de l'Hexagone.

Le touriste français est exigeant et râleur

Les deux vont de pair. Il n'est pas question de rater ses vacances, et les Français attendent effectivement beaucoup de ce moment où tout doit être parfait. Ces derniers sont d'autant plus regardants que le contexte économique est difficile. C'est donc plus leur frustration qui peut s'exprimer. Les touristes français ne se contentent pas de peu, c'est pourquoi ils semblent être les plus récriminants, explique Stéphane Renard, responsable éditorial de Travelzoo France.

Les Français sont des touristes arrogants

Ce cliché vient du fait que la plupart des Français ne font pas l'effort de parler une autre langue lorsqu'ils se déplacent à l'étranger (tout comme les Anglais soit dit en passant). «Ils font comme s'ils étaient toujours à la maison», décrit Stéphane Renard. De plus, les Français ont la réputation d'être fiers de leur pays, de leur culture, et ainsi de se sentir légèrement supérieurs aux autres.

Même en vacances, le Français est gastronome

L'amour de la gastronomie: nous touchons avec cette affirmation le summum du stéréotype. Et pourtant il se vérifie si l'on en croit Stéphane Renard. Le Français en vacances s'assure qu'il aura de la nourriture de qualité à disposition. Prendre du bon temps d'accord, mais faire une croix sur des services bien précis et la gastronomie, ce n'est pas envisageable. Sur ce point le Français se distingue nettement de ses voisins anglo-saxons qui se satisfont des sandwiches et buffet parfois médiocres.

Les touristes français sont près de leurs sous

Les Français ont besoin de leurs vacances et ne s'en privent pas dans la mesure du possible. En revanche, ils sont précautionneux quant à leur budget, d'où le succès grandissant des formules tout inclus (où le client paye en arrivant et est sûr de ne pas dépenser plus) et du camping. Mais ce qui fait le plus la réputation de l'avarice française est certainement le pourboire. Les Français, culturellement, ne laissent de pourboire que lorsqu'ils sont satisfaits du service, et encore, ce n'est pas un dû. Les Anglo-Saxons au contraire sont éduqués à donner un pourboire quel que soit le service proposé ou rendu.

L'élégance et le chic français ne sont plus à démontrer, ni même chez les touristes

Dans les esprits, la France reste le pays de la mode, du luxe et des marques. Dans les faits, le Français a tendance à faire plus attention à sa tenue. Notamment lorsqu'on pense aux Allemands, Britanniques ou même Espagnols qui se promènent en ville torse nu ou en tenue très décontractée. Le touriste français est plutôt mieux habillé, de manière estivale certes, mais même en vacances il prend soin de sa tenue.

Les Français sont les touristes les plus cultivés

Le guide du Routard, le Petit Futé, le guide Michelin: notre pays regorge de guides de voyage. De fait, les Français ont la réputation d'être instruits par rapport à leur destination. Les Espagnols les raillent gentiment en disant qu'«à Séville en plein été, il n'y a que les Français et les chiens dans les rues l'après-midi».

Stéphane Renard confirme que les Français voyagent pour «prendre du bon temps, mais c'est aussi à visée culturelle».

La rédaction vous conseille :

Les commentaires sont fermés.