UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/08/2014

COMMENT APAISER CORPS ET ESPRIT LE SOIR AU COUCHER

 

Se-coucher-fachs.jpg

Malgré la fatigue, notre cerveau continue parfois de mouliner dans tous les sens. Entre les contrariétés ressassées et l’anxiété à l’approche de la rentrée, impossible de lâcher le mental. La sophrologue Anne Lebrun propose 4 exercices pour laisser venir le sommeil.

Pour chaque exercice,allongez-vous les yeux fermés, au calme et de préférence les jambes pliées, les talons proches des fesses. Cette position soulage la zone lombaire et la zone abdominale. Au début, les exercices sont plus ou moins faciles à effectuer selon les personnes. Persistez et les bienfaits se feront rapidement sentir.

La conscience de la respiration

L’exercice vous permet de vous recentrer, de revenir dans l’ici et maintenant, en vous concentrant sur votre souffle.

Inspirez doucement et profondément par le nez en vous concentrant sur la sensation d’air frais sur tout son trajet jusqu’aux poumons, puis soufflez longuement par la bouche en vous concentrant sur la sensation de l’air sur vos lèvres.

Répétez l’exercice à volonté.

La respiration abdominale, voie royale vers la détente

En plus de mieux oxygéner le corps et le cerveau, cet exercice calme tout le système nerveux végétatif (les fonctions automatiques de l’organisme, digestion, respiration, circulation artérielle et veineuse, sécrétion et excrétion). Il permet de retrouver le calme nécessaire au sommeil.

Placez les mains sur le ventre et pratiquez quelques respirations naturelles (comme dans l’exercice précédent). Inspirez profondément par le nez en laissant votre ventre se gonfler sans bouger la cage thoracique. Gardez la position, retenez le souffle puis expirez en laissant toute la zone abdominale se relâcher. Le ventre se dégonfle tout seul et retrouve sa position naturelle.

 

Répétez l’exercice à volonté.

(source LeFigaro.fr ) 

Les commentaires sont fermés.