UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/09/2014

LES BIENFAITS DU BILINGUISME CHEZ LES BEBES - JOURNEE DE LA MOBILITE A BOULOGNE-BILLANCOURT

 

bebes-couches-lavables-en-coton-bio.jpg

Apprendre deux langues pourrait améliorer les performances intellectuelles dès le plus jeune âge.

 

On sait que le bilinguisme est en général un stimulant pour le cerveau des enfants. Une nouvelle étude vient de montrer que les bénéfices d'un apprentissage de deux langues dès le berceau se manifestent très tôt. Une équipe de chercheurs de Singapour vient ainsi de mettre en évidence que, dès l'âge de six mois, les bébés bilingues ont des capacités cognitives différentes des bébés monolingues. La Cité-État de Singapour, où les langues officielles sont l'anglais, le malais, le mandarin et le tamoul, encourage fortement le bilinguisme et dispose, parmi ses 5 millions d'habitants, d'un important vivier de sujets d'études.

Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs ont soumis des bébés de six mois à des épreuves répétées de visualisation de photos durant quelques minutes. Les unes étaient des têtes d'ours colorées, les autres des têtes de loups colorées. Deux groupes de bébés ont été formés. Pour le premier, l'ours était l'image principale alors que le loup était plus rare. Et l'inverse dans le second groupe. Résultat, les bébés bilingues reconnaissaient plus vite les images principales (parce qu'ils s'en détournaient plus vite) que les monolingues. Et ils portaient plus d'attention aux images plus rares. Ce qui, d'après plusieurs études précédentes, est un bon indicateur de meilleures prédispositions préscolaires comme une facilité à l'appréhension de concepts, la cognition non verbale, les tests de QI et, bien sûr, les langues.

Pour les chercheurs, quand un tout petit entend deux langues à la maison, cela le conduit, non pas à apprendre une seconde langue, mais à étudier en même temps deux langues et à les discerner. D'où une plasticité et une «construction» du cerveau différente chez les bilingues, ce qui pourrait leur donner des avantages intellectuels potentiels par la suite.

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE:

Les bébés connaissent la grammaire dès 7 mois 

Les enfants bilingues sont plus réactifs 

Les cerveaux bilingues vieillissent mieux 

 

                                             CE SAMEDI A BOULOGNE BILLANCOURT

 

MOBIL 10649633_10203595829189201_7210140468946323509_n.jpg

Les commentaires sont fermés.