UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/10/2014

CHOCOLATIERS : LES CINQ " NOUVEAUX" A PARIS .....

 

 

SÉLECTION - En attendant la 20e édition du Salon du Chocolat, programmée du 29 octobre au 2 novembre à la Porte de Versailles, zoom sur cinq nouvelles boutiques de la capitale.

CHOCOLAT 10454543_10202995487621037_1869398591712531312_n.jpg

La Manufacture Ducasse à Saint-Germain-des-Prés

Depuis fin mars, Alain Ducasse a ouvert un troisième point de vente pour sa Manufacture de chocolat Rive Gauche. Après l'atelier-boutique de Bastille (où sont fabriqués tous les chocolats), et le corner aux Galeries Lafayette Maison (relifté à l'occasion du déménagement du Gourmet dans les locaux du magasin Maison), c'est du côté de Saint-Germain-des-Prés qu'a ouvert ce «Comptoir» classieux. On y retrouve les différentes douceurs de Nicolas Berger (ex-Hévin, Ladurée avec Hermé, Ducasse au Plaza Athénée): les tablettes grands crus très appréciées du public, les ganaches «origine», «gourmandes» (cassis, vanille, caramel…) et les pralinés à l'ancienne.

Comptoir Le Chocolat Alain Ducasse. 26, rue Saint-Benoît, VIe. Tél.: 01 45 48 87 89. Du lundi au samedi de 10h30 à 19h30 (sauf lun. à partir de 13h30).

Hubert Masse aux Batignolles

En avril dernier, Hubert Masse a inauguré un deuxième Cacaotier aux Batignolles. À quelques mètres du Parc Monceau, il propose dans un espace lumineux ses ganaches, pralinés, orangettes et tablettes pures origines. Formé chez un chocolatier suisse au Guatemala, puis à Paris (la Maison du Chocolat, le Bristol) et à Londres (les frères Roux), c'est au milieu des années 1990, de retour d'Australie, que cet artisan inaugure sa première boutique à Enghien-les-bains. Dix ans plus tard il installe son laboratoire à St-Pierre-les-Elbeufs, puis ouvre les années suivantes une boutique à Paris VIIe (rue de Verneuil) et à Rouen.

Le Cacaotier. 46, rue de Levis, XVIIe. Tél.: 01 46 22 82 84. Tous les jours, de 14h30 à 19h30 (lun.), de 9h30 à 18h30 (mar.-sam.) et de 9h30 à 13h (dim.).

Jacques Genin Rive Gauche

Ça vient d'ouvrir! Jacques Genin, brillant autodidacte qui fut chef cuisinier, puis pâtissier avant de se déclarer «fondeur en chocolat», vient de se dédoubler Rive Gauche. Si le décor, signé Valérie Foltzer, est semblable à la rue de Turenne (IIIe), point de salon de thé dans cette nouvelle adresse du VIIe. On se concentre ici sur une offre de chocolats, pâtes de fruits, caramels, nougats et quelques pâtisseries, dont la fabrication est assurée dans le Marais. Parmi les spécialités, le «menthe amante» (une ganache au chocolat noir et à la menthe), et le «beau ténébreux» (une ganache au chocolat noir), vendus dans d'élégantes boîtes en alu.

Jacques Genin. 27 rue de Varenne, VIIe. Tél.: 01 53 71 72 21. Du mardi au samedi, 10h30 à 19h.

Jean-Paul Hévin dans le Haut-Marais

Déjà à la tête de quatre boutiques à Paris (Ier, VIe, VIIe et Lafayette Gourmet), ce meilleur ouvrier de France qui a fêté ses 25 ans de carrière l'an dernier ouvrira le 27 novembre un nouveau concept, le Chocolate Bar(re), en plein cœur du quartier branché du Haut-Marais. À deux pas du Carreau du Temple, cet espace proposera l'ensemble des créations de Jean-Paul Hévin - tablettes, grands crus, sucettes et bonbons de chocolat, pâtisseries, bûches, macarons, barres chocolatées - à emporter ou à déguster sur place au Chocolat Bar(re). À découvrir aussi, ses excellents chocolats chauds, dont certaines recettes audacieuses à l'huître, au thé Matcha, au gingembre, à la Suze ou au coulis de framboise.

Chocolate Bar(re) Jean-Paul Hévin. 41, rue de Bretagne, IVe. Ouverture le 27 novembre.

Henri Le Roux dans le VIIe

Le chocolatier breton, qui possède deux points de vente dans le Morbihan, ouvrira d'ici fin novembre une troisième boutique à Paris. Après Saint-Germain (VIe) et la rue des Martyrs (IXe), Le Roux, aussi célèbre pour ses chocolats que pour son caramel au beurre salé déposé, s'installera rue Saint-Dominique dans un espace de 40m2 signé Kengo Kuma, architecte japonais, et Shuhei Hasado, artiste-maçon nippon. Contrairement aux deux premiers magasins très graphiques, celui-ci est beaucoup plus orienté nature, avec un plafond en bois flotté, un sol et des murs décorés de sable.

Henri Le Roux. 52, rue Saint-Dominique, VIIe. Ouverture fin novembre.

  • La rédaction vous conseille :

 

(source LeFigaro.fr / Alice Bosio

Les commentaires sont fermés.