UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/02/2015

CHARLIE : EN JANVIER, LES CHAÎNES D'INFORMATION EN CONTINU ONT TIRE LEUR EPINGLE DU JEU

 

LCI 20120811210229!LCI.png

Les attentats de «Charlie Hebdo» ont été très suivis par les Français, nombreux à se tourner vers BFMTV et i-Télé. L'actualité très chargée a également dopé les audiences de France 2.

 

Pour les chaînes de télévision, l'année 2015 a démarré dans un climat un peu particulier. Les attentats de Charlie Hebdo ont massivement focalisé l'attention des Français, nombreux à s'être tournés vers le petit écran afin de suivre les dramatiques événements. Résultat, ce «réflexe info» a passablement déstabilisé le paysage audiovisuel au mois de janvier.

Si TF1 demeure toujours leader, à 21,7 % d'audience (chiffres non consolidés), la Une accuse toutefois le coup en perdant 1,3 point comparé au mois précédent et 0,9 point sur un an. C'est la plus forte baisse du PAF en janvier. La chaîne a pourtant couvert largement l'épisode Charlie Hebdo, au travers de ses JT et de ses éditions spéciales, qui ont réalisé d'excellents scores d'audience. Mais le reste de la grille a souffert. L'impact négatif des attentats s'est vérifié sur le lancement de la saison 3 de No Limit ou encore de la nouvelle série Chicago Police Department, dont les audiences sont décevantes. De même, la tranche de l'avant-soirée a baissé. En clair, plutôt que de se divertir, les téléspectateurs ont préféré continuer à s'informer, même si, depuis, ils ont repris leurs habitudes.

ITELE nouveau-logo-i-tele.jpg

L'actualité très dense a davantage profité à France 2. Elle a dopé les audiences de la chaîne du service public à 14,5 %, soit 0,6 point de plus qu'en décembre et 0,5 point de plus sur un an. France 2 n'a pas hésité à casser sa grille, multipliant les éditions spéciales, les magazines et les débats autour du sujet et organisant une soirée spéciale «Je Suis Charlie». En revanche, France 3 a été en partie pénalisée par un manque de réactivité au début des événements. La chaîne a perdu 0,5 point en un mois et 0,6 point en un an à 8,9 % d'audience. Un score historiquement bas. «Cela prouve que France 3 n'est pas identifiée comme une chaîne “réflexe d'info”», estime-t-on à France Télévisions.

BFMTV à 3 % d'audience

Dans ce contexte complexe, M6 parvient à se stabiliser d'un mois sur l'autre au-dessus de la barre symbolique des 10 % d'audience (10,1 %) grâce au lancement réussi de «Top Chef» ou des records de «Patron incognito». La chaîne perd toutefois 0,5 point sur un an.

Du coup, ce sont les chaînes d'info en continu qui tirent le mieux leur épingle du jeu en ce début d'année et réalisent des records historiques. BFMTV effectue un bond spectaculaire à 3 % d'audience, soit un gain de 1,1 point en un mois et de 1 point par rapport à 2014. Durant les attentats, la chaîne du groupe NextRadioTV a assuré quelque 70 heures de direct. Une stratégie payante. Et même si sa concurrente i-Télé a été la première à annoncer l'attentat de Charlie Hebdo, BFMTV a néanmoins tiré profit de sa place de leader des chaînes d'info en continu. La preuve: i-Télé (Canal +), progresse moins que sa rivale, de 0,4 point, à la fois en un mois et sur un an, à 1,2 % d'audience. La question est de savoir si les Français leur resteront fidèles au-delà d'une actualité très exceptionnelle.

La rédaction vous conseille :

(source LeFigaro.fr // Caroline Sallé

 

Les commentaires sont fermés.