UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/02/2015

NATACHA POLONY : INTERDICTION DU LAIT CRU, UNE ATTEINTE A LA DEMOCRATIE

LAIT IMGP74611.jpg

 

FIGAROVOX/EXTRAITS - Natacha Polony dénonce l'instrumentalisation du droit à des fins politiques, comme l'illustre le lobbying exercé par l'industrie laitière.

 

Natacha Polony est chroniqueuse au Figaro. Son dernier livre, «Ce Pays qu'on Abat», est paru en 2014 aux éditions Plon.

 

Les récentes élections et celles qui se dessinent en 2015, en France comme dans de nombreux pays européens, font apparaître sous un jour plus clair encore la crise de la démocratie et la défiance croissante entre les peuples et leurs élites dirigeantes. Les révélations duMonde sur la fraude fiscale massive organisée par la banque suisse HSBC ne vont sans doute pas arranger les choses. Délation, comme le dénoncent deux des actionnaires du journal (l'un banquier et l'autre lié affectivement au royaume marocain mis en cause)? Ce serait oublier que la fraude fiscale, comme le système organisé d'optimisation fiscale par les grands groupes multinationaux et certains États de l'Union européenne (beaucoup plus massif et beaucoup plus grave, bien que légal) grèvent les comptes publics et détruisent peu à peu les fondements même du pacte social.

Mais plus globalement, c'est l'instrumentalisation des outils du droit et de la décision politique par des intérêts privés qui minent les sociétés occidentales. Dans un entretien accordé en 1992 à la revue Propos, Cornélius Castoriadis, penseur de la gauche radicale critique du marxisme et du stalinisme, proposait une grille de lecture des sociétés démocratiques fondée sur l'idée d'une séparation en trois sphères, la sphère privée (l'oïkos, la maison, chez les Grecs), la sphère publique (l'ekklèsia, l'assemblée) et une sphère trop souvent oubliée des penseurs politique, le public-privé (l'agora, le «marché» ou le forum, le lieu de rencontre). «Sous le totalitarisme, expliquait-il, les trois sphères sont totalement confondues. Sous l'oligarchie libérale, il y a à la fois domination plus ou moins nette de la sphère publique par une partie de la sphère publique-privée et suppression du caractère effectivement public de la sphère publique. La démocratie, c'est l'articulation correcte des trois sphères.»

Pour qui réclamerait des preuves, il n'est besoin que de se pencher sur la notion de lobbying, l'une des formes les plus abouties du phénomène que pointe Castoriadis. Et les exemples à la fois anodins et concrets ne manquent pas. Les derniers en date? Le lobby de l'industrie laitière tente d'obtenir auprès de Bruxelles la définition du caractère pathogène de la bactérie Escherichia coli, productrice de shigatoxines STEC.

Retrouvez la suite de la chronique de Natacha Polony ici 

  •  

La rédaction vous conseille :

(source LeFigaro.fr /Natacha Polony)

Les commentaires sont fermés.