UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/03/2015

SANTE : LES ALLERGIES AUX POLLENS SONT DE RETOUR - DIMANCHE , VOTONS -

 

pollen-helps-allergies-phot.jpg

INFOGRAPHIE - Le bassin méditerranéen est en alerte rouge aux pollens de cyprès, et d'autres essences entament leur progression sur l'ensemble du territoire.

Les cyprès font éternuer la Côte d'Azur, les pollens de peupliers progressent dans le Sud-ouest, près de la Méditerranée et dans la Vallée du Rhône, ceux des frênes atteignent déjà l'ouest et le bassin parisien, l'aulne est partout tandis que le noisetier s'essouffle. C'est officiel: la saison des pollens, tant redoutée par les allergiques, est ouverte.

» Allergie au pollen: se soigner dès les premiers signes

Pour se protéger contre les divers symptômes (rhinite, asthme, conjonctivite), il est primordial d'anticiper les agressions, rappelle l'association Asthme et allergies à l'occasion de la journée française des allergies, qu'elle organise ce mardi. Divers outils permettent désormais de se tenir au courant de la «météo» des pollens: le site du Réseau national de surveillance aérobiologique propose une carte de France détaillée, actualisée chaque semaine (disponible ci-dessous) et plusieurs laboratoires pharmaceutiques ont mis au point des applications pédagogiques pour gérer son allergie (I-Pollen d'Urgo, Arbrallergik d'ALK, Alertes pollens de Stallergenes).

 

L'association Asthmes et allergies organise par ailleurs un tchat en direct sur son site avec des allergologues, une psychologue et une conseillère médicale en environnement extérieur, de midi à 19h ce mardi 17 mars, afin de répondre aux questions sur les traitements disponibles et les gestes préventifs notamment.

» Désensibilisation aux allergies: des résultats prouvés

Une personne sur deux en 2050

Nous sommes de plus en plus nombreux à être concernés par ce que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) considère comme un enjeu majeur de santé publique. Les allergies aux pollens augmentent, tout comme les réactions à d'autres substances: aliments (lait de vache, œufs, arachide, crustacés…), poils d'animaux, poussière, acariens, matériaux... Un article scientifique paru en 2007 prévoyait qu'une personne sur deux aurait déclaré une allergie en 2050. Dans certains pays du monde, c'est déjà le cas pour 40% de la population, selon l'OMS. La progression de cette maladie protéiforme est particulièrement importante chez les enfants.

» Allergies de l'enfant: les parents doivent être motivés

 

Les allergies ont indéniablement une dimension héréditaire, puisqu'un enfant dont les parents sont allergiques voit sa probabilité d'être allergique à son tour doublée. Mais l'environnement dans lequel un individu grandit est aussi déterminant pour modifier l'expression de notre patrimoine génétique (c'est ce qu'on appelle l'épigénétique). La pollution aérienne de nos habitations, assortie d'une température et d'une hygrométrie élevées, le tabagisme, même passif, l'industrialisation de l'alimentation qui expose à de nombreux additifs, comptent parmi les facteurs favorisant l'allergie.
» AVIS D'EXPERT - Pourquoi y a-t-il aujourd'hui autant d'allergiques?

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE:

 

Toutes nos fiches pratiques sur les différentes allergies 

(source leFigaro.fr / Pauline Fréour)

Mobilisons_nous_votons.jpg

 

Les commentaires sont fermés.