UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/04/2015

VALERIE LEMERCIER, BELMONDO....LES PHRASES CHOCS DE LA SEMAINE

 

 

belmondo-photo-1.jpg

 

REVUE DE PRESSE - L'actrice française a démenti une rumeur qui l'a voyait incarner une autre Valérie, le comédien a avoué penser à revenir sur scène. Les moments marquants de l'actualité culturelle des derniers jours.

 

Lundi 6 avril

«Je fais de mon œuvre un véritable secret.»

Alors qu'il présentera une installation baptisée Inbox à la Biennale de Venise, Enki Bilal a accepté de parler un peu de son nouveau et mystérieux projet pour Le Figaro. À découvrir à partir du 8 mai et jusqu'au 2 août. Un nouvel artiste contemporain? L'auteur de la fameuse Trilogie Nikopol poursuit sa mue. Après s'être lancé dans la réalisation, le dessinateur présente pour la première fois une œuvre à l'occasion de l'exposition internationale d'art contemporain de Venise.

Libre de toute attache, Bilal a créé Inbox. Un titre énigmatique pour une œuvre qui l'est tout autant. L'installation étant encore inachevée, toutes les suppositions sont possibles, L'artiste n'a accepté de dévoiler qu'un seul élément: l'ouvrage sera une boîte tapissée de noir visible au cœur d'un ancien couvent vénitien.

Mardi 7 avril

«Personne ne m'a approchée pour jouer Valérie Trierweiler et puis cela ne m'amuserait pas.»

Valérie Lemercier, interviewée par Thomas Sotto ce mardi sur Europe 1, a donné quelques informations sur son nouveau spectacle, qu'elle jouera seule sur scène pendant cinq semaines, du 1er octobre au 8 novembre. Elle en a profité pour démentir une rumeur qui grandissait: non, elle n'incarnera pas le rôle de Valérie Trierweiler, dans l'adaptation cinématographique du livre de l'ex-première dame, Merci pour ce moment. Elle répond du tac au tac: «Moi, j'avais pensé à Ségolène Royal pour me remplacer dans Les Visiteurs. Je trouvais que c'était juste».

Mercredi 8 avril

«Gérard, plus ça choque, plus ça lui plaît»

Alain Depardieu était invité à Europe 1 mercredi pour présenter son livre hagiographique Mon frère, dans lequel il défend son cadet contre vents et marées. Il aime son petit frère, Gérard Depardieu, mais ne vit pas dans son ombre: «Je suis un Depardieu, Alain Depardieu producteur». Une réussite sociale qu'il a dû se forger au fil des années. Son frère est un homme normal qui essaie de revivre en sortant des plateaux. Il est conscient que les Français l'aiment mais se replie sur lui-même à cause de toutes ses souffrances. Il est fatigué. «C'est quelqu'un de remarquable.»

Jeudi 9 avril

«Je n'aime pas tellement Nirvana. Je ne m'intéresse pas à la scène grunge.»

Frances Bean Cobain a donné pour la première fois de sa vie une interview au magazine américain Rolling Stone, à l'occasion de la diffusion le 4 mai sur HBO du documentaire qu'elle coproduit sur son père, Kurt Cobain: Montage of Heck. Kurt Cobain s'est donné la mort en avril 1994 alors qu'elle n'avait pas encore deux ans. Elle confie, au risque de décevoir les fans de son géniteur qu'elle n'aime pas particulièrement Nirvana. «Il a inspiré les gens à le mettre sur un piédestal, jusqu'à ce qu'il devienne Saint Kurt». Concernant son avenir, la jeune femme de 22 ans déclare qu'elle n'est intéressée que par la peinture.

Vendredi 10 avril

«Je serais content de faire un dernier film.»

Jean-Paul Belmondo a fêté hier ses 82 printemps. Il continue de promouvoir l'œuvre de son père, le sculpteur Paul Belmondo, dont le musée a ouvert il y a cinq ans tout juste. Il a aussi profité de cette interview d'Yves Calvi sur RTL pour évoquer sa propre carrière et son envie de tourner encore au cinéma. Concernant sa santé, Bébel déclare qu'il va très bien, même si sa parole est toujours un peu hésitante.

En février dernier, il avait annoncé l'arrêt de sa carrière au théâtre et au cinéma. Il semble avoir changé d'avis et n'est plus aussi catégorique. «On dit toujours un acteur ne s'arrête jamais, alors je n'arrête pas. Si on me demande, je viendrai». Il avoue que le cinéma ne lui manque pas avant d'ajouter: «Je serais content d'en refaire un, un dernier!»

  • La rédaction vous conseille :

 

SOURCE LEFIGARO.FR /Marie Périer )

Les commentaires sont fermés.