UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/05/2015

LECTURE : LA PÊCHE MIRACULEUSE

 

Amélie p1060125.jpg

Souvent , nous parents voire grands parents ne savons pas trop quoi leur acheter? Aujourd'hui Françoise Dargent, du Figaro littéraire, nous parle d'un album ou d'un roman destiné aux enfants ou aux ados. Cette semaine, Amélie et le Poisson d'Helga Bansch.

 • Quel est le sujet de l'album?

Amélie est au bord de la mer pour la première fois. Elle n'ose entrer dans l'eau qui l'effraie un peu. Soudain, un poisson vient lui mordiller l'orteil. Une invitation à se lancer? La fillette s'aventure avec sa bouée et découvre le plaisir de la baignade en compagnie de son nouvel ami. La tête sous l'eau, les pieds en l'air, sur la crête des vagues, dans un flot d'éclaboussures, le plaisir est sans fin. Plusieurs jours passent ainsi et le poisson est toujours au rendez-vous. Mais la mer est grande et la fillette craint que son compagnon ne disparaisse un jour dans l'immensité pour ne plus revenir. Elle décide de le mettre dans un bocal afin de le garder et le chérir près d'elle…

• À qui l'album est-il destiné?

Les enfants à partir de 5 ans plongeront dans cet ouvrage rafraîchissant. L'histoire est simple mais elle soulève parfaitement de grandes questions. Où s'arrête notre liberté? Et où se commence celle des autres? Y compris celle de nos amis les animaux. Les enfants se reconnaîtront dans cette fillette qui réussit à dépasser sa peur de l'eau pour découvrir les joies de la baignade. L'auteur, Helga Bansch illustre délicatement cet univers à la fois exotique et familier. Son univers est empreint de douceur.

• Pourquoi les enfants aimeront?

Amélie et le Poisson est un album à classer dans la bibliothèque aux côtés des livres qui font grandir. Ce n'est pas pour autant qu'il assène une leçon. Car Helga Bansch ne force jamais le trait, ni dans son dessin au crayon, relevé par les couleurs de l'aquarelle, ni dans son texte qui coule de source jusqu'au final. L'enfant peut prendre de la distance en suivant les aventures d'Amélie grâce au caneton qui l'accompagne dans ses aventures. Comme Jiminy Cricket accompagnait Pinocchio, il réagit aux actions de la petite fille. Un joli album à garder en prévision de l'été qui pointe son nez.

Amélie et le Poisson, d'Helga Bansch, éditions Talents hauts, 32 p., 12,50 €.

(source LeFigaro.fr / Françoise Dargent) 

Les commentaires sont fermés.