UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/09/2015

LES FRANÇAIS FAVORABLES A UNE INTERVENTION EN SYRIE

rafalem-20150225.jpg

 

v- C'est l'enseignement d'un sondage publié dimanche dans Le Parisien. En revanche, ils sont opposés à un assouplissement des règles du droit d'asile.

 

Le sujet dépasse tous les clivages politique. Les Français sont favorables (61 %) à ce que les troupes françaises participent à une intervention militaire au sol en Syrie contre Daech, selon un sondage Odoxa paru dimanche dans Le Parisien-Aujourd'hui en France. 65 % des sympathisants de gauche, 67 % de ceux de droite et 64 % de ceux du FN y seraient favorables. Paris serait actuellement en train de réfléchir à une telle action, selon les informations du Monde. L'Elysée aurait pris conscience que face à la crise des migrants, «ça ne pouvait plus continuer en l'état», selon une source citée par le journal.

La France est déjà engagée depuis septembre 2014 dans la coalition mise en place contre l'Etat islamique en Irak mais s'est refusée jusqu'à présent à intervenir militairement en Syrie. Près de 80% de nos compatriotes estiment que cette réponse ne suffit pas, que «face à la crise des migrants et des réfugiés venus de Syrie, les dirigeants européens n'ont pas réagi comme il le fallait». François Hollande doit s'exprimer ce lundi sur le sujet.

55% des Français contre l'assouplissement du droit d'asile

Pour autant, la vague d'émotion de ces dernières semaines n'a pas conduit les Français a vouloir accueillir davantage de migrants. 55% des Français se déclarent opposés à ce que la France fasse comme l'Allemagne et assouplisse les conditions d'octroi du statut de réfugié aux migrants, notamment aux Syriens. Plus des deux tiers (69%) de nos concitoyens sont en revanche favorables à la mise en place de quotas, obligeant ainsi les autres pays de l'Union Européenne à prendre part à la mission d'accueil, explique le quotidien.Selon les statistiques officielles, pourtant, notre pays accueille beaucoup moins de migrants que nos voisins, notamment l'Allemagne et le Royaume-Uni. L'Allemagne et l'Autriche ont ce samedi accueilli 7.000 migrants sur leur sol.

Sondage Odoxa pour Le Parisien - Aujourd'hui en France réalisé les 3 et 4 septembre 2015 auprès d'un échantillon de 1 003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas.

 

 

  • La rédaction vous conseille :

(source LeFigaro.fr )

Les commentaires sont fermés.