UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2015

JEAN-PAUL BELMONDO, L'AS DES AS DU DEPASSEMENT DE SOI

 

AS 26323.jpg

Dans ses films, il est toujours Le Magnifique, L'As des As, L'Homme de Rio... Le héros joyeux et intrépide qui n'a peur de rien, ni de personne.

Dans la vie, Jean-Paul Belmondo a montré, depuis son terrible AVC (accident vasculaire cérébral) en 2001, sa force de caractère face à la maladie et son humilité face au destin. Pour couronner son courage exemplaire les Trophées du bien-être viennent de lui décerner le prix du «Dépassement de soi».

Lundi soir, quelques-uns de ses amis se sont donné rendez-vous au théâtre de La Gaîté Montparnasse pour assister à la remise officielle de cette récompense méritée. Cette soirée caritative était organisée au profit de la Fondation Mimi Ullens qui lutte contre le cancer.On a pu reconnaître aux côtés de Belmondo, son copain de toujours l'indispensable Charles Gérard, mais aussi Patrick Poivre d'Arvor, Patrick Bruel, Michel Leeb... et des centaines d'anonymes, heureux d'être le temps d'un soir en compagnie d'un des derniers monstres sacrés du cinéma français.

Belmondo est toujours humble devant les louanges

Claude Lelouch, le réalisateur d'Itinéraire d'un enfant gâté, un des plus grands succès de «Bébel», a encore une fois tenu à rendre hommage au talent et à la force de caractère du grand comédien: «Il mérite ce trophée tous les jours! Vous vous rendez compte du plaisir qu'il a donné aux gens. Et en plus à chaque fois, il était à fond. Donc, il s'est dépassé lui-même.»

Toujours humble devant les louanges, Jean-Paul Belmondo a tenu à remercier ses hôtes de la manière la plus simple: «J'ai été surpris et surtout très honoré. C'était une soirée formidable.»

 

  • La rédaction vous conseille :

A propos de Jean-Paul Belmondo

Acteur français. 

Né à Neuilly-sur-Seine le 9 avril 1933. 

(source LeFigaro.fr / Bertrand Guyard)

P1110944.JPG

Les commentaires sont fermés.