UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/11/2015

LUNETTES POUR ECRAN : ACCESSOIRE MODE OU VERITABLE ALLIE POUR LES YEUX ?

 

lunettes-pour-ecran-see-concept-screen-red-crystal-soft.jpg

Après les lunettes de confort pour la lecture, un modèle destiné aux écrans s'invite depuis la rentrée pour soulager nos yeux. Proposées par des marques telles que See Concept ou Edie & Watson, ces lunettes aux montures fashion ont de quoi nous séduire. Mais correspondent-elles à un réel besoin  

Après les lunettes grossissantes, voici les lunettes pour écran. Le concept ? Protéger nos yeux des effets de la lumière bleue à l'aide d'un filtre jaune pour écarter 25 % des rayons nocifs. Il faut dire qu'avec le développement des smartphones, des tablettes et des ordinateurs, nous sommes plus que jamais exposés aux écrans.

Déjà utilisées par les gamers et très connues au Japon, ces lunettes se démocratisent en France avec notamment deux marques qui ont lancé leurs collections à la rentrée : See Concept et Edie & Watson. Sur son site, la deuxième annonce quelques chiffres assez parlants. Les Français passeraient environ 6 heures par jour devant un écran et cette moyenne passe à 8 heures pour 30% de la population et les jeunes de 16 à 24 ans. Le nombre d'écrans au sein d'un même foyer a augmenté (6,5 par foyer) et 59 % du temps passé devant la télévision se fait accompagné d'un second écran.

L'écran est-il seul en cause ?

Mais en quoi cette fameuse lumière bleue peut-elle être nocive ? Présente également dans la lumière naturelle, elle se fait proportionnellement plus riche dans le spectre des LED. Concrètement ?  Le docteur Vincent Gualino, rétinologue, explique : « Ce n'est pas la lumière bleue qui est toxique mais le fait d'y être surexposé qui peut l'être. Cela peu notamment contribuer à la DMLA (la dégénérescence maculaire liée à l'âge). » Maux de tête, insomnie, fatigue visuelle... Autant de conséquences que les gens ont tendance à constater et à attribuer au temps passé devant les écrans. À tord ou à raison ?  « On critique beaucoup les écrans mais nous n'avons pas assez de recul ni d'expérimentations réelles qui prouvent leur nocivité. En Corée et au Japon, on attribuait le taux important de myopie aux écrans. Mais c'est surtout, le fait que les employés sont enfermés à longueur de journée et donc jamais exposés à la lumière du soleil qui jouait. » modère le professeur Thanh Hoang-Xuan, chef du service d'ophtalmologie de l'Hôpital américain de Paris. « Il faut surtout respecter quelques règles comme faire une pause toutes les deux heures et s'inquiéter si on constate que nos yeux se fatiguent vite. Les écrans ont cet avantage d'être un bon révélateur d'une mauvaise correction ou d'un mauvais équilibre musculaire qu'un ophtalmologue ou un orthoptiste pourront corriger. »

 

Pour séduire la clientèle, les marques jouent également sur la tendance. « Nous avons souhaité créer une collection qui filtre la lumière bleue tout en gardant nos points forts que sont le style, le design, la qualité, les couleurs, le prix accessible... » explique Quentin Couturier, co-fondateur de la marque See Concept. Avec des montures travaillées et élégantes, les modèles ne manquent pas d'atouts. « J'avoue que je n'ai pas de problème de vue mais j'adore les lunettes. C'est un bon prétexte pour en porter au bureau. » confie Cécile, une utilisatrice. De son côté, Anthony, 22 ans, constate pour sa part quelques améliorations : « J'ai moins mal à la tête, la cornée moins sèche et j'ai l'impression de m'endormir plus facilement. »

 

Reste que pour les deux spécialistes, les effets se verront surtout dans quelques dizaines d'années. Alors, ces lunettes pour écran, achat utile ou futile ? « Ce n'est pas une mesure nécessaire, notamment pour les personnes âgés de plus 50-60 ans qui n'en verront pas les bénéfices, mais en revanche, cela ne peut pas être nocif. » précise le professeur Hoang-Xuan. « Je les recommande surtout pour les gens qui passent beaucoup de temps devant un écran et particulièrement les plus jeunes car l'intérêt de ces lunettes devrait se voir sur le long terme. C'est une action de prévention. », conclut Vincent Gualino. Avec un prix plutôt attractif, à partir de 40 €, on se dit que le pari peut se tenter.

(Source LeFigaro.fr / Justine Feutry )

 

Les commentaires sont fermés.