UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/01/2016

LE SEUIL EPIDEMIQUE DE GASTRO-ENTERITE VIENT D'ÊTRE FRANCHI

 

gastro-enterite.jpg

 

Alors que le seuil épidémique de gastro-entérite vient d'être franchi, il convient de limiter les risques d'attraper cette maladie classique de l'hiver. Voici quelques conseils pour l'éviter et la soigner.

Dans son dernier bulletin hebdomadaire publié ce jour, le Réseau de surveillance Sentinelles, qui regroupe plus de 1 400 médecins généralistes et pédiatres, a annoncé que le taux de nouveaux cas de gastro-entérite a dépassé le seuil épidémique avec 151 000 nouveaux cas la semaine dernière. Si ce taux reste aussi élevé cette semaine, le début de l'épidémie sera confirmé. Selon le réseau, les trois régions actuellement les plus touchées sont la Lorraine, le Limousin et la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur.
Le lavage des mains: un geste indispensable
La gastro-entérite est une infection du système digestif qui se manifeste par des symptômes nombreux d'intensité variable: vomissements, diarrhée aiguë, fièvre, maux de tête, perte d'appétit, fatigue. Même si elle peut être d'origine bactérienne, cette maladie est surtout causée par un virus, capable de survivre entre 8 heures et 7 jours sur les surfaces inertes.

«Pour éviter la transmission des virus de l'hiver, on a le choix: ne rien toucher ou se laver les mains plusieurs fois par jour»: le slogan de la vidéo humoristique de l'Institut national de prévenion et d'éducation pour la santé (Inpes) rappelle que le lavage des mains régulier est un bon moyen d'éviter la propagation du virus. Surtout que 80% des microbes se transmettent par les mains. Pensez-y en sortant des toilettes, avant de manger ou de cuisiner, après avoir pris les transports en commun, mais aussi avant de s'occuper d'un enfant. Si les solutions hydroalcooliques n'éliminent pas efficacement la totalité des germes, elles peuvent tout de même être utilisées en solution de secours.

Attention à la déshydratation!

Avec du repos et une alimentation adaptée, tout rentre normalement dans l'ordre sans traitement en l'espace d'un à trois jours. Mais attention aux jeunes enfants et aux personnes âgées, qui doivent faire l'objet d'une attention renforcée et être présentés à un médecin dès l'apparition des premières diarrhées. En effet, à ces âges de la vie, l'organisme est plus sensible et risque une déshydratation.
Pour éviter cela, les autorités sanitaires préconisent de faire boire au petit malade une solution de réhydratation orale, disponible en pharmacie sans ordonnance, qui contient de l'eau, du sucre et du sel dans des proportions adaptées. Autres conseils délivrés: proposer régulièrement à l'enfant de manger, surveiller sa température et son comportement général. La poursuite de l'allaitement maternel est recommandée.

EN SAVOIR PLUS:
» Gastro-entérite: symptômes, traitement
» Gastro-entérite: d'où cela vient-il?
» Gastro-entérite: quels facteurs aggravants?

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE:
Que faire face à une gastro-entérite?

(source LeFigaro.fr / Cécile Thibert)

Les commentaires sont fermés.