UA-65297019-1 UA-65297019-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/05/2016

DEGUSTATION , ACCORD METS/VINS : QUE BOIRE AVEC UNE PIZZA ?

PIZZA da9d3d05e8583820ef7337c3dd49c21c_large.jpeg

 

Auriez-vous imaginé un jour que l’on puisse vous conseiller d’accompagner votre pizza d’une coupe de champagne ?

On l'ignore généralement, mais la pizza est sans doute l'une des plus anciennes recettes de la cuisine italienne : on en retrouve trace en 997, et le mot désigne alors une galette ou une fouace. En réalité, c'est un avatar de la boulange : avant d'enfourner, l'artisan met à cuire ce disque de pâte afin de vérifier que son four est parvenu à bonne température ; et en fin de cuisson, il recommence l'opération, mais en ajoutant cette fois des garnitures variées pour une gourmandise qui agrémentera le dîner familial.

La tradition de la pizza a évolué mais perduré, à Naples notamment, où elle est consacrée "spécialité traditionnelle" depuis 2008. Aujourd'hui, elle a conquis le monde entier. On en déguste bien plus à Paris ou à Chicago qu'à Milan ou à Pise. En Italie, on ne la prend toujours pas au sérieux, sauf à Cinecitta, où le mot désigne les boîtes contenant les bobines de film. De grandes chaînes internationales s'en sont emparées pour en faire un élément de restauration rapide, variant parfois les garnitures jusqu'à la caricature, mais se préoccupant plus rarement de qualité gustative ou diététique.

La pizza Margherita, la plus célèbre de toutes, a été créée en 1889 par le chef Raffaele Esposito. Désireux d'honorer Marguerite de Savoie, épouse du roi Humbert Ier d'Italie, il inventa pour elle une pizza aux couleurs nationales : des tomates pour le rouge, de la mozzarella pour le blanc et du basilic pour le vert. La reine s'en régala, le fit savoir, et cette pizza-là fit le tour du monde. Si la recette de la pâte est immuable (farine de blé, eau, sel, huile d'olive et levure), la variété des garnitures est innombrable. Dans le cas de la margherita, la mâche, le gras du fromage et le salé de la pâte et de la sauce tomate appellent un vin blanc plein de vivacité pour aller titiller la douceur du plat. Je vais sans doute en surprendre plus d'un, mais ici je vois bien un vin effervescent, et de préférence un champagne brut.

Avec une autre garniture comportant par exemple des fruits de mer, des aubergines ou des poivrons, j'irai même jusqu'à un champagne rosé. Évidemment, j'écarte d'emblée les blancs de blancs, les cuvées spéciales et les millésimés, qui seraient en décalage avec la simplicité du plat.

Dans la première catégorie, je choisirai le brut de Laurent Perrier, qui me paraît convenir exactement : le bouquet est délicat, complet sans être complexe. Et la bouche est construite sur le même modèle : une droiture tranquille, une puissance contenue mais bien présente et une effervescence qui dialogue avec les papilles.

Pour un rosé, j'irai chez Moët & Chandon chercher le Rosé Impérial : plein de faconde, prolixe, frétillant, il va véritablement partager la fête avec notre pizza... à condition que celle-ci se montre à la hauteur !

MA SÉLECTION

Champagne Laurent Perrier Brut :www.laurent-perrier.fr
Champagne Moët & Chandon Rosé Impérial
: www.moet.com

Retrouvez le Palmarès des meilleures pizzas parisiennes sélectionnées par la rédaction du Figaroscope. 

Découvrez également les 5 (nouvelles) meilleurs pizzas de Paris avec le Figaroscope.

 

(source LeFigaro.fr /   Enrico Bernardo)

En savoir plus : http://avis-vin.lefigaro.fr/connaitre-deguster/o25055-accord-mets-vins-que-boire-avecune-pizza#ixzz48plvYI7d

Les commentaires sont fermés.